navigation

Un homme de Bouteflika nommé à la tête de l’Assemblée nationale 1 juin, 2007

Posté par benchicou dans : Algérie aujourd'hui , trackback

abdelazizziari1.jpgPas de surprise : M. Abdelaziz Ziari a été élu jeudi à la majorité absolue au poste de président de l’Assemblée populaire nationale (APN). Il y a même eu une comédie électorale : outre M. Ziari, candidat du parti du Front de libération nationale (FLN), soutenu par le Rassemblement national démocratique (RND) et le Mouvement de la société pour la paix (MSP), deux autres candidats étaient en lice.

Il s’agissait de MM. Boubekeur Derguini du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) et de Mohamed Benhamou du Front national algérien (FNA). Et pour bien observer les rites de la comédie, peu avant l’élection du président de l’APN, les députés ont adopté le rapport de la commission de validation des candidats.

Au bout d’un insoutenable suspens, M. Abdelaziz Ziari a obtenu 310 voix, les deux autres candidats Mohamed Benhamou et Boubekeur Derguini ont obtenu respectivement 32 et 23 voix. Bravo ! Et tout le monde s’est dirigé ensuite vers les petits fours et la limonade…

M. Ziari succède à ce poste à M. Amar Saâdani.

Plus que tout autre, M. Ziari, est un homme du président Bouteflika.
Le RND et le MSP, formations politiques faisant parties avec le FLN de l’Alliance présidentielle, avaient annoncé dernièrement leur soutien à la candidature de M. Ziari au poste de président de l’Assemblée, rappelle-t-on.

Qui est Abdelaziz Ziari ?

Abdelaziz Ziari est né le 28 août 1945 à Constantine. Professeur en médecine, il a été chef de service de gastro-entérologie au Centre hospitalo-universitaire de Mustapha-Pacha. Il a dirigé plusieurs missions médicales, notamment lors de la guerre du Biafra (Nigeria) en 1969, de la guerre d’octobre 1973 à Damas et celle de l’examen médical des otages américains en Iran en 1980.

Il est membre du conseil de direction de l’Institut national médical de 1977 à 1981 et en 1982 il a été élu député de l’Assemblée populaire nationale

(APN) dans la circonscription d’El Harrouch (wilaya de Skikda).

Entre 1983 et 1987, il a occupé la fonction de président de la Commission éducation, culture et affaires sociales l’APN. Il est réélu en 1987 à l’APN pour un second mandat, durant lequel il occupe le poste de président de la Commission information, jeunesse, santé et affaires sociales.

Il est président de la commission des affaires sociales, de la santé et du travail et membre du groupe parlementaire à l’Union interparlementaire entre 1990 et 1991.

M. Ziari est nommé ministre du Travail le 16 octobre 1991 et ce jusqu’à juillet 1992.

De 1993 à 1999, il reprend ses activités professionnelles à la clinique Rahmouni-Djilali du CHU d’Alger.

Entre décembre 1999 et juin 2002, il occupe le poste de ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé de la Communauté nationale à l’étranger et de la Coopération régionale, pour assurer entre mai 2003 et avril 2004 le poste de conseiller auprès du président de la République.

Le 26 avril 2004, M. Ziari est désigné ministre de la Jeunesse et des Sports avant de se voir confier, en mai 2005, le portefeuille des Relations avec le parlement.

Le 17 mai 2007, il est élu député en tête de liste du parti FLN à Alger.

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Alliance des Empereurs |
UN JOURNAL |
GlobalWarning |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Convention Collective
| Distribution de flyers dans...
| Palestine – la paix dites-v...