navigation

Nos lecteurs ont la parole : Sur « Khalida Toumi, ministre de 22 juin, 2007

Posté par benchicou dans : Votre opinion , trackback

 

 

 

 

 

Auteur     : El Lobo 

 

Le pouvoir fln comme le pouvoir gaulliste,a falsifie l histoire,45 ans

 apres les algeriens ne connaissent de leur histoire que la version mise

 au point par le pouvoir fln,45 ANS apresles francais ne connaissent

 que la version mise au point par l intellitsia de gauche et ses complices

 gaullistes.La version officielle de l histoire est donc partagee par

 les algeriens et par la majorite des francais ignorant et pret a la

 repentance.Mais pour nous les algeriens d origine europeenne amoureux de

 leur pays comme vous ne pouvez immaginer,exile au meme titre que leurs

 voisins kabyles ou berberes,nous sommes atteres de voir nos freres

 algeriens se laisser manipuler.Que ce peuple courageux ne puisse se revolter

 pour reecrire son histoire,accepter la reconciliation le passe est mort

 rien ne sert de raviver les drames, employer les methodes marxistes ou

 sionnistes pour multiplier 3, 5,100 le nombre des vitimes,des drames.

 I FET MET. Mon pays me fait mal quand pourra t il renaitre

 

Auteur     : Cherifou 

Du n’importe quoi, mon avis a ete censuré egalement sur ce forum, tant

 qu’il y aura des penseurs uniques y compris dans ces blogs, il y’aura

 de la censure a en revendre.

Alger capitale de
la Culture Arabe 2007, vraiment, un ministere qui

 s’occupe uniquement des semaines culturelles et autres manifestations qui

 passent au 20h comme des moments historiques de notre culture, moi je

 dis Basta, je part vivre au Canada, j’ai meme pas la force de me battre

 avec ces cannibales.

 

 

                                               Auteur     : CHETRANE   

 

Mon chèr Liedo je suis sûr que c’est le titre qui les a titillés donc

 comme ils sont coupables de beaucoup de choses alors walou il faudrait

 le visionné d’abord mais il ne faut pas en vouloir à l’Algérienne debout

 parceque  c’est une éxécutante c’est une démocrate new look tendance

 vintage année 1970.Je fume du boutef et……..

 

 

                                   Auteur : Djamel

 

je voudrais juste rapporter qu’une fois, à l’APN, du temps ou Khalida Toumi, était dans la commission de la réforme de l’éducation, on discutait de la presse et de la nécessité de former les journalistes, qui à ses yeux n’étaient assez compétents pour exercer convenablement la profession. on discutant avec elle, à l’époque elle trimballait toujours un amat de documents sur l’école. elle me disait qu’on algérie il n’ y pas d’écrivains journalistes, à l’instar de gabriel garçia Marquez. c’était le seul que khalida connaissait. ce jour là, j’ai découvert l’étendue de son ignorance. et elle ne connaissait de l’écrivain que deux livres. l’amour au tant du colérat, et cent ans de solitude. et plus elle ne les a jamais lu. j’ai décourt sans ignorance en lui posant la question si c’était les seuls produits qu’elle connaissait de l’écrivain. elle est resté muette, la pauvre khalida. une autre fois, on avait abordé la question de la réforme de l’école. elle ne connaissait du problème que l’expérience libanaise. elle se servait à l’époque de la communication faite par un libanais lors d’un séminaire organisé à Alger. en dehors de cette communication, khalida ne connait rien aux problèmes de l’école. en fait elle nulle sur toute la ligne. et comme de ce pays, on ne fait la promotion qu’aux médiocre et bien elle a vite gagné sa place. c’est pour ce là qu’il ne faut s’étonner qu’elle censure, les films, les écrivains… elle bien dans son role. elle aussi, démontrer, un truc qu’on ne lui a jamais connu, un penchant pour les zaouis, pour la dance et pour le chant. elle est bien dans son role khalida. nous avons appris qu’elle n’a jamais été républicaine, jamais démocrate, ni moderniste. elle n’avait que coller au discours ambiant. en fait, khalida elle a toujours été ce qu’elle est aujourd’hui. une tayaba el hamam comme bouteflika en aime. 

Commentaires»

  1. ecoutez Messieurs, dames

    dieu ne change pas un peuple s’il ne veut pas changer

    et AIT MENGUELLAT l’a dit dans sa chanson
    nekni dhachaab amk hous ayn idhran yidhnagh dhrous

    la suite vous la connaissez

  2. chers amis
    quelle hypocrisie! comment admettre des choses pareilles: des brûlots pleins de fautes de français, d’ortographe comme de syntaxe, pleins de saletés ignominieuses sans preuves, sans arguments concrets ni signatures de leurs auteurs, c’est trop facile d’accuser de vol avec des chiffres dont on ne sait rien, des gens que l’in ne connaît pas, et tout le mondes applaudit! c’est le blog de bentcicou, cet intellectuel qui, lui a publié un livre dans lequel il critiquait bouteflika et il l’a signé de son vrai nom!!!allons messieurs du courage, manifestez-vous donnez vos noms, à moins que vous n’ayez peur malgré tout,de perdre les privilèges que vous octroient vos supérieurs au ministère de la culture: voitures de luxe, prêt pour achat d’une maison, voyages etc.. si c’est des artistes qui ont écrit ça, je me demande si c’est pas les m^mes qui courent après la ministre dans les expos et les ouvertures de festivals etc et qui quémandent auprès des types comme orif , en cachette, des expos….
    monsieur bentchicou, on vous croyait plus regardant par rapport aux « dénonciations » sous couvert d’anonymat…
    quand au film de liedo, il a fait des projections publiques et j’ai vu son film, j’espère qu’on lèvera la censure et c’est les chouhadas qui vont se retourner dans leur tombe!

  3. chere fatiha chemal,

    Si vous voulez respecter les chouhadas, cessez de soutenir ceux et celles qui violent leur mémoire chauque jour.

    On a compris que vous êtes pour le retour de la censure : les chouhadas, je pense, ont , dans leurs tombes, plus de respect pour le courage de l’Algérien Jean pierre Lliedo que pour les rapaces que vous défendez. L’Histoire jugera (et Dieu aussi)

  4. A de Khamida Toumi.
    Dans la vie politique, j’ai eu à connaitre Khalida Messaoudi jamais Toumi qui est en fait un travestissement de la personne. Et qu’attendre d’une travestie?
    L’erreur en fait n’est pas en Khalida, juste assez bonne pour enseigner le « calcul » non les mathématiques dans les petites écoles. Hélas l’erreur n’est pas en cette personne juste bonne à animer les zerdas mais en celui qui la nommé ministre qu’il voulait de la culture qui en fait est celui de « l’inculture ».
    Que restera-t-il de Khalida, un jour seulement après le départ de son chef?
    Elle subira le même sort que celui d’un certain Boukrouh, complètement gommé de la terre Algérie quelques minutes après son expulsion du gouvernement!
    Ainsi finissent les traîtres, les encanaillés, les sans foi.
    Autant en emporte le vent.
    Quand à Mohamed Benchicou, que j’ai eu l’honneur d’approcher plusieurs et qui m’avait dédicacé son chef d’oeuvre, je le salue et lui souhaite longue vie. Dans moins de deux années, peut-être moins que cela, il reviendra « tout grand » à ses lecteurs, à ses détracteurs,aux Algériens libres, rebelles et Hommes.

Laisser un commentaire

Alliance des Empereurs |
UN JOURNAL |
GlobalWarning |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Convention Collective
| Distribution de flyers dans...
| Palestine – la paix dites-v...