navigation

Affaire Audin : interview de Benchicou à l’Humanité 23 juin, 2007

Posté par benchicou dans : Notre mémoire , trackback

audinm.jpg  benchicou2.jpg

50 ans après l’affaire Audin continue
L’amitié du coeur et de l’histoire
Entretien avec Mohamed Benchicou ancien directeur du Matin.

Mohamed Benchicou est l’ancien directeur du Matin, journal aujourd’hui interdit en Algérie. Condamné pour délit d’opinion, son emprisonnement durant deux ans a suscité la protestation de milliers de démocrates.

En tant que journaliste et militant pour la démocratie en Algérie aujourd’hui, comment percevez-vous la figure de Maurice Audin ?

Mohamed Benchicou. Pour nous autres qui n’avons pas fait la guerre de libération, quinquagénaires de l’après-indépendance, les noms de Maurice Audin, d’Henri Maillot, d’Henri Alleg ou de Fernand Iveton renvoient à un passé prestigieux. Pour la génération qui nous a suivis, en raison de la politique d’aliénation historique, d’effacement de la mémoire, de chauvinisme sciemment entretenue par le FLN et par l’alliance islamo-conservatrice au pouvoir, ces figures sont souvent indifférentes ou parfois même assimilées aux occupants français.

Mais l’entreprise de falsification de l’histoire ne concerne pas que les Algériens d’origine européenne ou les Européens qui se sont battus aux côtés du peuple algérien, elle vise aussi les fondements de la révolution algérienne, elle a concerné notamment Abane Ramdane, un des pères de la révolution, qui prônait une Algérie démocratique, multipartite dès 1954, et qui a été assassiné par la branche militariste du FLN. Nous vivons depuis un demi-siècle la situation inachevée d’un État qui est resté militaire avec ses putschs successifs et qui n’avance pas vers un régime démocratique par le fait même que nous ignorons nos origines.

Audin était communiste. Sa vision de l’Algérie pouvait-elle être entendue par le peuple algérien ?

Mohamed Benchicou. Ce qui me frappe, c’est que la mémoire de figures comme la sienne ou celle d’Iveton et d’autres soit aujourd’hui conservée, protégée, entretenue dans des quartiers populaires. Bien que ces lieux aient aussi été gagnés par l’islamisme, les proches de ces figures héroïques, qui y vivent encore, sont protégés, respectés. Même si elle n’est pas clairement énoncée, il existe dans le peuple une sorte de reconnaissance implicite à l’égard des Européens, la plupart communistes, qui se sont battus pour la liberté de l’Algérie. La façon aussi dont des anciens du réseau Jeanson, comme le regretté Jacques Charby, refusèrent de se prêter à la manipulation qu’organisa Bouteflika lors du cinquantenaire de la révolution, le 1er novembre 2004, parce qu’il avait mis en prison des journalistes pour leurs écrits, a soulevé l’admiration populaire.

Au moment où l’on parle de traité d’amitié, quelle place donner à la mémoire de Maurice Audin ?

Mohamed Benchicou. L’amitié ne saurait venir d’en haut, ni sanctionner des caprices de souverain. Elle repose sur l’histoire commune de deux peuples, bâtie autour d’une valeur noble, la liberté, qui est elle-même issue de la Révolution française. C’est autour de cette valeur qu’ont surgi des combattants comme Maurice Audin, Henri Alleg ou ceux du réseau Jeanson. Nos deux pays ont besoin d’une relation durable et ce traité doit voir le jour, mais il faut le bâtir sur l’histoire commune et pas à coups de manipulations politiciennes, comme ce fut le cas entre Chirac et Bouteflika. Il y a un avenir pour l’amitié du coeur et de l’histoire.

Entretien réalisé par Lucien Degoy

article paru le 21 juin 2007



Affaire Audin : interview de Benchicou à l'Humanité dans Notre mémoire hr1
 
 

 

 

 

var flashinstalled = 0; MSDetect = « false »; if (navigator.mimeTypes && navigator.mimeTypes.length) { x = navigator.mimeTypes['application/x-shockwave-flash']; if (x && x.enabledPlugin) flashinstalled = 2; else flashinstalled = 1; } else { MSDetect = « true »; } on error resume next If MSDetect = « true » Then If Not(IsObject(CreateObject(« ShockwaveFlash.ShockwaveFlash »))) Then flashinstalled = 1 Else flashinstalled = 2 End If End If function pub1() { timestamp=Math.round(Math.random()*10000000000); return (‘ ‘); } function pub2() { timestamp=Math.round(Math.random()*10000000000); return (‘ ‘); } document.getElementById(‘pub1′).innerHTML = pub1(); document.getElementById(‘pub2′).innerHTML = pub2();

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Alliance des Empereurs |
UN JOURNAL |
GlobalWarning |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Convention Collective
| Distribution de flyers dans...
| Palestine – la paix dites-v...