navigation

Boudiaf : l’énigme de 15 ans… 29 juin, 2007

Posté par benchicou dans : Notre mémoire , trackback

boudiaf.jpg 

Assassinat de Mohamed Boudiaf : 15 ans déjà et toujours les mêmes interrogations

Quinze ans déjà que le chahid Mohamed Boudiaf a été assassiné ! Quinze ans nous séparent déjà de ce triste et funeste lundi noir de Annaba, où un illustre illuminé, fanatique et mystique allait mettre fin à l’espoir de tout un peuple, en exécutant froidement et lâchement le grand Tayeb El Watani !

Le 29 juin 1992 à Annaba, l’Algérie perdait un des ses meilleurs fils, celui qui avait répondu à l’appel de la nation pour s’en venir de son long exil de 28 ans tendre la main aux Algériens et les aider à refuser la fatalité et le découragement ! Oui, Mohamed Boudiaf, un des fondateurs du vrai et authentique FLN, animé des valeurs politiques et nationales, du 1er Novembre 1954, fort de son expérience de la glorieuse révolution algérienne, avait relevé le défi et accepté de se mesurer à la mafia politico-financière qui gangrenait le pays. Armé de ses convictions, de son courage et de sa volonté, il refusa de composer avec les forces du mal et leur livra un combat acharné… Combat qui lui coûta la vie un certain 29 juin 1992 à Annaba ! Mal protégé, abandonné par son proche entourage, jeté en pâture dans l’arène, Boudiaf ne pouvait réussir son pari ! Les forces du mal ne lui laissèrent aucune chance. Les commanditaires de son exécution, bénéficiant d’importantes complicités au plus haut niveau de l’Etat, n’eurent aucune peine à se débarrasser de cet encombrant gêneur qui avait décidé de se mesurer à eux ! Le liquider fut chose aisée ! Et c’est ainsi qu’ils mirent en exécution leur plan machiavélique : Boudiaf devait mourir à Annaba, le 29 juin 1992, le décor planté, les circonstances, l’incroyable désorganisation de son voyage à Annaba et les moyens mis en place facilitèrent leur tâche, et le tour était joué ! Tayeb El Watani tombait sous les balles à 11h35 ! Et la suite, me direz-vous ? Et l’enquête qui devait nous révéler la vérité, toute la vérité, plus personne n’y songe ! Dans quel fond de tiroir poussiéreux est enfoui le dossier Boudiaf ? Pourquoi le crime reste-t-il impuni ? Pourquoi ne voit-on rien venir ? Et les fameuses promesses faites (et jamais tenues) par tous nos hauts dirigeants qui se sont succédé aux plus hautes fonctions de l’Etat depuis 15 ans ? C’est toujours, pour nous ses proches, la même incompréhension, le même désarroi, le même brouillard ! Nous ne pouvons oublier qu’un Président, qu’un chef d’Etat a été assassiné de la manière la plus sordide à Annaba. Le crime, l’assassinat de Mohamed Boudiaf, ne peut rester impuni, et quelle que soit « la raison » d’Etat invoquée çà et là ne peut expliquer pareille forfaiture ! La vérité, toute la vérité sur cet acte odieux doit être révélée à l’opinion nationale et internationale ! Le président Bouteflika avait promis à la famille du chahid qu’il rouvrirait le dossier de l’assassinat de Boudiaf ! A ce jour, il ne l’a pas fait ! Quant à nous, comme à l’accoutumée, nous serons nombreux à nous recueillir, ce 29 juin 2007, au cimetière El Alia, sur sa tombe et lui montrer que nous ne l’avons pas oublié ! Un quinzième anniversaire placé cette année sous le signe de la jeunesse et de la résistance !

L’auteur est Chargé de mission

Amine Benabderrahmane

28 juin 2007

Commentaires»

1 2 3 4
  1. Monsieur Benabderrahmane vous écrivez depuis longtemps sur l’assassinat du président Boudiaf allah yerahmou,mais vous n’avez jamais donné un nom alors que vous étiez parait-il son secrétaire particulier. Alors écrire pour écrire ce n’est pas la peine…Par contre vous utilisez son nom a tout va…N’est ce pa s ? Pour ce qui est de votre soeur madame Boudiaf eh!bien elle, il parait aussi qu’elle sait des choses, qu’elle détient une cassette-vidéo de l’assassinat. Dites nous pourquoi elle la garde.Est-ce pour mieux négocier les dévidendes? L’usine de brique d’El-Achour qu’elle a eu pour son fils Toufik Boudiaf rentre t-elle dans cette stratégie?La villa quelle a eu pour une bouchée de pain et quelle a revendue… Vous me diriez chacun son bizness…Alors si vous et votre soeur vous cherchez la vérité ce n’est pas le chemin indiqué.Alors Arrêtez d’utiliser son nom pour des intérêts individuels.

  2. excusez moi ,mais ce dernier commentaire est choquant!!!!!!!!!!!!!
    ca vole pas haut !
    vous avez raté une occasion de vous taire .
    un peu de respect pour un SYMBOLE DE LA REVOLUTION ALGERIENNE!!!!
    ceci dit , il n y a que la JUSTICE qui peut nous éclairer ,tot ou tard ,toutes les personnes concernées doivent etre entendues (ceux qui était responsables de sa sécurité , l ancien ministre de la défence,et toutes les personnes présentes )
    LES SYMBOLES DE LA REVOLUTION ALGERIENNE appartiennent à tout le PEUPLE ALGERIEN , personne ne doit se les approprier

  3. Pour Boudiaf assassiné
    Pour Boudiaf assassiné
    Sous nos regards muets
    Nos silences complices
    Au bled de l’injustice,

    Pour tout le sang versé
    Et les têtes tranchées
    Comme des épis de blé
    Demain

    2

    Pour les enfants ailés
    Aux rêves mutilés
    Les bébés explosés
    Sur leurs murs crématoires

    3

    Pour les filles violées
    Les mères martyrisées
    Les pères déshonorés

    4

    Pour le Coran renversé
    Les fetwas extorquées
    Les élections truquées
    Les électeurs traqués

    5

    Pour Boudiaf assassiné
    Sous nos regards muets
    Nos silences complices
    Au bled de l’injustice

    6

    Et ce geste accompli
    C’est Novembre
    et l’espoir de nos jours à venir
    Que tu jettes à jamais
    Aux tombes de l’oubli

    !

  4. Monsieur Nas,vous êtes contre la vérité vous voulez noyez le poisson dans l’eau,le sieur Benabderahmane qui utilise le nom de mon pére a toute ses combines et vous vous trouvez le moyen de me critiqué parceque je dis la vérité et je suis le seul a défendre sa mémoire vous vous cachez dérrière un pseudo et vous osez me faire la morale,vous me parlez de justice quelle justice la vôtre !!!!!!! alors votre leçon de morale gardez là pour vous,vous avez grandement besoin.

  5. A mon humble avis monsieur Boudiaf a dis la vérité au sujet de Monsieur Benabderahmane en ce qui conçerne madame Boudiaf là aussi il a raison puisque elle dit détenir une cassette qui prouve le contaire de l’acte isolé donc pourquoi elle ne fait rien avec toute la question est là monsieur ness ma ihess bel djemra ghir li kwatou mefhoum si nass.

  6. Pourquoi ne porte-t-on pas l’affaire devant le TIP ?
    Alors’que l’assassin islamiste cherche une indemnisation par l’état à travres le TIP.les bourreaux qui réclament ,jutice!C’est le monde à l’envers!!!j’aimerais être éclairé…

  7. Boudiaf n’appartient pas à rien qu’à sa famille. Je me considère aussi comme l’un de ses fils. J’ai vu une fois Madame Boudiaf dans une tribune avec boutef et j’ai été horrifié. Non Madame, nous savons tous que c’est le pouvoir qui a tué boudiaf et qui est boutef si ce n’est le représentant de ce pouvoir. Se montrer avec lui quelque soit la raison, c’est le soutenir et l’aider dans sa démarche de nous le faire oublier. Ce pouvoir parcequ’il a les moyens récupère tous ce qui est récupérable avec tous les moyens, le chantage, l’argent..nous avons aussi l’exemple de la famille Matoub…

  8. juste un petit détail , quel etre sensé peut etre contre la
    vérité !
    je ne vous fais pas la morale , mais j exprime ma déception quand au traitement réservé à MR BOUDIAF .
    si vous avez des éléments nouveaux , ou toute preuve matérielle sur l implication de personnes précises , demandez à ouvrir le dossier de cet assassinat que totalité du PEUPLE ALGERIEN comme tous les citoyens du monde condamnent .
    ca doit se faire au niveau de la JUSTICE ALGERIENNE . moi je crois en la justice de mon pays . à force de décrédibiliser les institutions de la REPUBLIQUE , on finit par tirer notre pays vers le bas .
    qu il y ait beaucoup de choses à faire au niveau de la justice , OUI mais de là à la mèpriser NON .
    OUI pour une critique constructive , NON pour des diatribes acides.
    sur le plan technique s il y a des personnes qui pensent apporter quelque chose , il ne faut pas hésiter qu elles en fassent part à qui de droit arguments à l appui , bagages intellectuels aussi .
    quant à vos écrits , honnetement , c est plus des problèmes qui relèvent de l ordre du privé .
    je ne pense pas que la peuple a envie d entendre ca .
    si vous estimez que ces histoires , d ordre matérielle sont condamnables , saisissez la justice , preuves à l appui .
    mais n associons pas MR BOUDIAF à cela . il mérite mieux .
    j ai envie de garder l image intacte d UN de nos SYMBOLES NATIONAUX.
    la vérité sur l assassinat de MR BOUDIAF a besoin de
    l investissement de tous les citoyens sans exception qui peuvent nous éclairer dessus , meme si on ne s entend pas avec certains . chacun pourra apporter sa pierre .
    tout le peuple défend sa mémoire et veut connaitre la vérité .

  9. Mme Boudiaf sait. Mrs Benabderahmane, Ghozali, Malek, Haroun savent. Les généraux Smain, Tewfik, Nezzar savent. Des journalistes (Benchicou?) savant. Ils sont tous vivants et se taisent. Devenus muets pour une sacro sainte raison d’état. L’état algérien est squatté par une mafia qui ne se fera pas hara kiri tant qu’il y a un peuple plus prompt à applaudir ses chefs autoproclamés qu’à chercher la vérité.
    Mais ne pleuront pas Boudiaf car il est bien plus grand que nous tous réuni. Son destin est exceptionnel. Il n’est pas mort en martyr lors de la révolution algérienne qu’il a déclenché avec une poignée de héros? Qu’à cela ne tienne! Le bon Dieu le rappelle, change sa destinée et est mort en martyr pour l’Algérie rejoignant ses compagnons au panthéon des héros de l’Algérie.
    Contrairement à Bouteflika, lequel a une seconde chance pour entrer dans l’Histoire de l’Algérie en nous débarassant de tous les ghémmassas qui gangrènent l’Algérie mais qui se contente de son confort et des intrigues interminables à l’instar de tous les gouvernants arabes.

  10. Nas, franchement tu vis sur quelle planéte? justice algerienne dis tu? depuis quand notre pays possede t’il une justice? quel est le mot en algerie le plus souvent employé et le plus souvent entendu de la bouche de tous le monde, des personnes de tous les ages? ce mot c’est « HOGRA », et il revient eternellement dans toutes les phrases. Comme je sais que tu connais la signification, ça montre alors ce que notre pays a comme justice. pour en revenir à BOUDIAF, que dieu ait son âme, un simple raisonnement permet de deduire que les renes de ce pays sont entre des mains machiavéliques. Comment cela aurait pu être autrement? tout simplement parceque BOUDIAF n’aurait pas été assassiné. Mais le plus grave, c’est que depuis notre indépendance, c’est toujours les mêmes mains qui tiennent les renes du pouvoir, et c’est encore parti pour longtemps. Le marionnetiste c’est qui?…

1 2 3 4

Laisser un commentaire

Alliance des Empereurs |
UN JOURNAL |
GlobalWarning |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Convention Collective
| Distribution de flyers dans...
| Palestine – la paix dites-v...