navigation

Mobilisation pour le prix Nobel à Bouteflika 5 juillet, 2007

Posté par benchicou dans : Algérie : actualité politique , trackback

abdelazizbouteflika321.jpg La diplomatie parlementaire prend le relais

Le comité de parrainnage de la candidature du Président Abdelaziz Bouteflika au Nobel de la paix, initié par la Présidence a récolté, depuis le lancement de sa campagne, des dizaines de milliers de signatures de soutien à la candidature du Président.

Ce comité est composé de parlementaires de haut rang : Mohamed Kermal, président du comité ad hoc et porte- parole de la cellule, Ouardia Aït Merrar, née Meghari (députée FLN de Tizi Ouzou et présidente de l’association des écoles privées), Sakina Messaâdi (députée d’Alger et ex-ministre de la Communauté algérienne à l’étranger), Abdelhamid Si Afif (député FLN de Mostaganem et président de la commission des affaires étrangères à l’APN), le colonel Mustapha Abid (député FLN d’Oran et président de la commission de défense), Seddik Chiheb (député RND d’Alger et vice-président de l’APN), Chihoub Messaoud (député FLN de Constantine et président de la commission des affaires juridiques, administratives et des libertés) et Kemissa Karkour (députée MNE de Laghouat) ainsi que des sénateurs.

D’anciens et actuels ministres, des députés, des sénateurs des cadres supérieurs, des industriels, des historiques, d’autres figures de proue de la société civile, des acteurs du mouvement syndical et même des anonymes ont, pour rappel, émargé sur le formulaire officiel de soutien en guise de parrainage de ladite candidature.

Après le dépôt des formulaires en avril dernier à l’ambassade de  Suède, le comité de parrainage est passé à une autre étape de recherche d’appuis à l’étranger et enfin la création de la cellule parlementaire pour le soutien du président au prix Nobel de la paix. Plusieurs hommages sont prévus à cette occasion qui seront décernés à des chefs d’entreprises publics ayant réussi la prouesse de maintenir le cap contre vents et marées.

La candidature du chef de l’Etat au prix Nobel, à laquelle tient ardemment Bouteflika, se trouve ainsi parrainée par ce comité ad hoc composé de parlementaires asservies au clan présidentiel, mais aussi d’économistes du FCE (Forum des chefs d’entreprises), de sociologues, de personnalités politiques et de militants de partis politiques. L’idée est née dans la tête de Bouteflika au lendemain du référendum sur la charte pour la paix et la réconciliation national de novembre 2005 sous forme de projet de distinction décerné au premier magistrat « en hommage aux efforts consentis à la faveur de la paix en Algérie qui émerge d’une grande crise nationale ». L’échec de la reconciliation importe peu…Le président a multiplié les opérations de séduction auprès des membres de l’institut norvégien du Nobel qui délivre le prix (voir article Eva Joly).

  Pour rappel, le comité ad hoc pour la candidature du président de la République au prix Nobel a initié une campagne de reboisement de 10 millions d’arbres (dont 25% fruitiers) en hymne à la paix, la réconciliation avec la nature et à un environnement sain par ces temps de désertification et de pollution en tout genre. Plusieurs départements contribuent, selon le porte-parole de ce comité, à cette entreprise, dont les ministères de l’aménagement du territoire et du Tourisme, de l’Agriculture, des Travaux publics, de l’Energie, de l’Education, et des actifs de la société civile comme les Scouts musulmans. L’opération de reboisement, déjà entamée dans nombre de wilayas comme Adrar, Illizi, Mostaganem, Alger et Ghardaïa a été lancée le 21 mars dernier, à l’occasion de la journée mondiale de l’arbre, depuis la wilaya de Mostaganem. Objectif à atteindre : l’implantation d’ici l’an 2009 de quelque 10 millions d’arbres à travers tous le territoire national et aux bordures des routes le long du réseau routier national. «Le défi de réaliser des espaces verts semble difficile mais pas impossible si la bonne volonté se conjugue à l’effort requis», assure Mohamed Kermal, initiateur de ce qui se veut « le plus grand chantier vert de l’histoire ds l’Algérie et qui progresse sous le haut patronage du président de la République. »

 Rien n’est trop beau pour le Nobel…      

Commentaires»

1 2 3
  1. Boutef prix Nobel de la bêtise et Hogra oui

  2. Ya l’khaoua ,je ne fait plus parti de vous!!!!! khlass le prix nobel de la paix pour Boutef,c’est une insulte pour Monsieur Alfred Nobel le pauvre il doit se retourné dans sa tombe bessah les débiles qui ont eu cette drôle d’idée et la faire avalé a Bouteflika( je croyais qu’il n’était pas cupide a ce point ) yatihoum essaha ils nous ont prouvé que le bonhomme est un véritable mégalo au sssssssssseeeeeeeeeccccccoour…………….

  3. Au lieu de faire face au défi qui attend l’Algérie et vous vous mettez au travail pour mériter votre salaire, vous passez votre temps à porter allégeance à Bouteflika et à cautionner sa mégalomanie.

    Le prix Nobel de la paix ne s’obtient pas par des motions de soutien.Nous sommes pas En Algérie

    et puis finalement pourquoi toute cette hystérie ? Pour que Bouteflika ait une consécration internationale et l’instrumentaliser pour la brandir comme titre de mérite.Jamais il n’obtiendra cette consécration.

    Les Grands eux ne courent pas derrière les privilèges.Ils n’ont pas besoin de faire un tapage médiatique et de harceler les gens pour avoir ce prix.Parce qu’ils sont grands .

    D’autres encore tels que Pasternak et Jean-Paul Sartre ont refusé ce prix Nobel de la littérature

    C’est le comble du ridicule, jamais Bouteflika n’obtiendra ce prix Nobel, jamais!

  4. Mais ou sommes nous?
    le prix nobel des zaouiyas,du couscous et du berkoukess,ça il le mérite vraiment.et ces gens qui courent dérière lui,sommes nous au maroc ou bien en tunisie?de ce coté du monde,le roi ou bien le président est le premier artiste,premier poète,premier docteur,premier joueur,,bref tout ce qu’on veut,mais mes dames et monsieurs les FLN-RND-HAMS ,reveillez vous un seul instant,vous vous trompez de prix..AHHHH.. vous avez oubliez les ZEROOOOOOOO

  5. C’est triste de penser et même de rêver de ca. Cet bonhomme ne mérite qu’une retraite le plutôt possible pour son bien et le bien de l’Algérie. Les autres ne sont que des CHIATAS.., la mal qu’a causé Boutef à L’Algérie est irréparable. Je peux citer la mentalité de la fraude et de la mafia, qui a malheureusement touché même l’enseignement et l’éducation, je cite la médiocrité qui s’est généralisée dans tous le domaines. Personne en Algérie n’est sur d’avoir la conscience d’éduquer son fils dans des normes universellement reconnues, car ses pseudo- révolutionnaire nous ont appris que les intrigues et la triche

  6. les membres de l’academie Alfred Nobel sont des gens intelligents et respectables pas comme les corrompus qui ont eu la drole d’idée de proposer un megalomane au Prix Nobel. svp respectez ALFRED NOBEL et sa mémoire.

  7. Juste des niaiseries OK !?

    10 millions d’arbres WOW! MR Sallal doit sûrement se mordre de rire, tout en étant inquiet où trouver l’eau pour les irriguer, lui qui ne trouve même pas de quoi alimenter, décemment, de cet or blanc les habitants de la capitale. D’ici 2009, on aura 10 millions d’êtres vivants (arbres) qui en auront, vitalement, besoin. Mais MR Sellal est normalement dépassé et son département assujettit aux lois de la météo. Comme a dit Chawki AMARI dans Point Zéro ‘’ À quoi ça sert d’avoir un ministre des ressources hydriques qui attends les dons de la nature’’ A vrai dire il marche à la ‘’sallate d’Eléstiskak’’ Peut être les fidèles qui y participent le fond sans conviction et sans Niya (sans naïveté et sans convictions). Comme dit FELLAG, dans un de ses monologues caricaturistes ‘’ vous venez faire cette Sallat (prière) sans convictions car aucun de vous n’a ramené un parapluie’’ Pour les stations de dessalement, c’est juste si on sait écrire l’appellation sans fautes d’orthographe.
    ‘’ Fi Blad Miki ma yafriha ghir Pif . Et repose en paix Yacine ‘’ Kahina du blog.
    Peut être c’est juste des niaiseries !
    MB

  8. Si la bêtise politique, la prétention, la malhonnêteté intellectuelle et l’irresponsabilité pouvaient tuer, elles feraient plus de ravages qu’un tsunami en Algérie!

  9. Apres l´indepeondance,On a tjr vecu la Fraude historique , Apres la terreur morale ,ce Fraude est devenu Ligitime avec applaudisement d´un peuple épuisé qui ne cherche que sa tranquilite en offrant plus de fausse naivete et de reconciliation á un decideur inquiet pour ses erreurs historique »WA LI FEL-GALB RAHOU FEL-GELB,WA DAME IDHA MA HHANE JI NHAR LI KANDAR »

  10. Si la demande de bouteflika devenez impétrante du prix NOBEL malgré le sang qu’il a sur les mains je me ferais moine.
    Notre zaim cherche à cultiver sa personnalité dont nous connaissons la nature sectaire ,dictatoriale,opportuniste et nombriliste.Le titre noble sera souillé à jamais

1 2 3

Laisser un commentaire

Alliance des Empereurs |
UN JOURNAL |
GlobalWarning |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Convention Collective
| Distribution de flyers dans...
| Palestine – la paix dites-v...