navigation

Sarkozy réussit un coup et fait libérer les infirmières bulgares de Tripoli 24 juillet, 2007

Posté par benchicou dans : Monde , trackback

Les cinq infirmières et le médecin bulgares, emprisonnés pendant huit ans en Libye où ils... Agrandir la photo

Les cinq infirmières et le médecin bulgares, emprisonnés pendant huit ans en Libye 

 

Les six infirmières bulares condamnées à mort en Libye on été libérées cet après-midi. Elles qui ont toujours clamé leur innocence, étaient à bord d’un avion du gouvernement français, accompagnés de l’épouse du président français Nicolas Sarkozy, Cécilia, et de la commissaire européenne aux Relations extérieures Benita Ferrero-Waldner.

En cadeau de libération, ils ont été immédiatement graciés par le président bulgare Guéorgui Parvanov afin qu’ils puissent revenir libres sur le sol bulgare.

L’annonce du retour des infirmières et du médecin avait été faite simultanément à Sofia et à Paris mardi à l’aube.

Sur le tarmac de l’aéroport, les cinq infirmières libérées sont tombées dans les bras de leurs proches.

« Je n’ai vécu que pour ce moment », s’est exclamée, les larmes aux yeux, l’infirmière Snejana Dimitrova, 54 ans, devant son fils Ivaïlo et sa fille Paulina.

Sa collègue Valentina Siropoulo, 48 ans, retrouvant enfin son fils parti aux Etats-Unis, a ensuite laissé éclaté son émotion et sa colère: « Ce qui m’a fait tenir pendant toutes ces années, après ces tortures horribles, cette incertitude, ces verdicts, c’était la certitude d’être innocente » face à « toutes ces accusations qui avaient été créés artificiellement », a-t-elle dit à la radio.

« Je suis en Bulgarie, la grande Bulgarie ! », s’enflammait le médecin d’origine palestinienne Achraf Joumaa Hajouj, récemment naturalisé bulgare. Il doit maintenant se rendre aux Pays-Bas où sa famille a trouvé asile en 2004.

Les cinq infirmières arrivées en Libye dans les années 1990, après la fin du communisme en Bulgarie, espérant mieux y gagner leur vie que dans leur pays, et le médecin, venu pour un stage, avaient été accusés d’avoir inoculé le virus du sida à 438 enfants libyens, dont 56 sont décédés.

Malgré les témoignages contraires des plus grandes sommités du sida, ils avaient été condamnés à mort, une peine finalement commuée en peine de prison à vie, ce qui a permis leur extradition.

La Fondation Kadhafi, que gère le fils du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, a elle-même mentionné mardi des « réserves » lorsque la justice libyenne avait prononcé les condamnations.

Soulagée, la Bulgarie a vite exprimé sa reconnaissance aux médiateurs. Le président français, son épouse et Mme Ferrero-Waldner ont été faits citoyens d’honneur de Sofia. Le président Parvanov s’est félicité du « rôle actif de nos partenaires européens » et en particulier de M. Sarkozy, attendu en Bulgarie en septembre, de José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, et de Mme Benita Ferrero-Waldner.

Le ministre bulgare des Affaires étrangères, Ivaïlo Kalfine, a exprimé la « profonde gratitude » de son pays envers ses partenaires de l’UE dans une lettre à ses 26 homologues européens et à Mme Ferrero-Waldner.

Il a souligné la « fierté » de ses compatriotes, unis, d’appartenir depuis janvier à l’UE.

Leur libération ouvre désormais la voie à un renforcement des relations entre l’Union européenne et la Libye.

José Manuel Barroso a annoncé s’être engagé auprès du colonel Kadhafi à travailler à une normalisation des relations entre Bruxelles et Tripoli.

Le Portugal, qui assure la présidence tournante de l’UE, a salué le « rôle constructif » de la Libye.

Le président Sarkozy a annoncé mardi qu’il ferait mercredi un « déplacement politique » en Libye pour aider ce pays « à réintégrer le concert des nations ».

« L’affaire a été réglée. Nous avons reçu des garanties pour la normalisation des relations avec les pays européens et pour un accord de partenariat avec l’UE« , s’est félicité un responsable gouvernemental libyen qui a requis l’anonymat.

A Washington, le porte-parole du département d’Etat, Sean McCormack, a qualifié le dénouement de « développement très positif » devant permettre d’ »aider à modifier les relations de la Libye avec le reste du monde ».

Restant certes prudent sur les conséquences bilatérales, il a laissé entendre que la secrétaire d’Etat américaine, Condoleezza Rice, pourrait faire sa première visite en Libye.

Tripoli a obtenu des garanties pour le traitement des enfants et pour la réhabilitation de l’hôpital de Benghazi (nord) où des enfants libyens ont été contaminés par le virus du sida.

M. Sarkozy a affirmé que « ni l’Europe ni la France » n’avaient « versé la moindre contribution financière à la Libye » pour obtenir la libération des Bulgares et a salué « la médiation et l’intervention humanitaire du Qatar ».

Mais le chef de la diplomatie libyenne, Abdelrahman Chalgham, a évoqué des contributions de l’UE et de Paris aux indemnisations accordées par le Fonds spécial de Benghazi d’aide aux familles des enfants libyens contaminés par le sida.

Le gouvernement et les infirmières doivent s’adresser séparément à la presse mercredi.

Commentaires»

1 2
  1. Arrêtez de faire les PERROQUETS et utiliser un peu vos méninges! Vous livrez un article avec un titre qui frise la FASCINATION et que même la presse française ne l’a pas OSE! Car elle, elle sait regarder derrière les évidences et conditionner l’opinion publique française, comme par exemple parler depuis des années ‘des infirmières bulgares’ sans jamais ou presque mentionner le médecin palestinien ! Ils le font exprès pour qu’il n’y ait pas de dilution de leur message implicte qui consite à faire l’amalgame entre FEMMES / PRISONS / KHADAFI c’est à dire .. ARABE

    Toute la presse amériaine affirme que le principe de leur libération a été obtenu par Tony Blair et les allemnads et que leur libération n’était qu’une question de timing. Et que c’est l’EMIR du QATAR qui est INTERVENU personnelement auprès de KHADAFI car le Qatar a maintenant de gros intérêts en France!
    Vous voyez que les choses ne sont pas si simples!

    Sarkozy après ses échecs répétés avec la Colombie (Betancourt) et l’Union Européenne (il s’est fait ramassée par les ministres des finances de l’EU) voulait désespéremment ce qu’on appelle un QUICK WIN!Il a donc fait un bébé dans le dos aux européens pour SON intérêt à lui! Ce qui prouve sa roublardise et sa perfidie et sa capacité à ne reculer devnat RIEN pour ses INTERETS !

    Comme toujours celui qui a REUSSIT ce n’est pas forcément celui que l’on croit. Lisez donc le New York Times and CNN on line et vous verrez que c’est KHADAFFI qui a imposé ses conditions!! KHADAFI n’est pas BOUTEFLIKA!

    Donc de grâce arrréter de jouer au relais de la FRANCE! Même la presse française est dubitative! Et vous, il ne vous manque que le drapeau bleu blanc rouge pour pavoiser!!! Lamentable! Pauvre Algérie! Et ça se dit Journaliste!!! Mon oeil (de toute façon je ne sais que vous n’allez pas me publier ce qui me fera définitvement effacer votre adresse de mes ‘favoris’)!

  2. POURQUOI PAS « AUSSI » LES PRISONNIERS PALESTINIENS ?
    Ce n’est pas pour gâcher la joie et le soulagement de tous ceux qui compatissaient au sort des prisonnières bulgares en Libye……
    Mais il est juste de rappeler à la conscience des hommes dignes de ce nom, dirigeants politiques, militants des associations humanitaires ou simples citoyens du monde, le sort de plus de dix milles prisonniers palestiniens, dont certains croupissent – sans jugement – depuis des années dans les geôles israéliennes parfois pour le simple fait d’avoir participé à une manifestation réclamant la fin de l’occupation.
    Pourquoi cette mobilisation des médias et de l’opinion internationale pour telle affaire et pas pour telle autre ? Pourquoi ce luxe dans la mise en scène de tel heureux dénouement et ce silence lâche et complice de l’Occident, vis-à-vis des horreurs de la persécution quotidienne des palestiniens par l’armée d’occupation israélienne ? Comment rester complice de ces interminables jérémiades, réglées comme sur du papier musique, orchestrées depuis voilà plus de soixante ans par l’organisation sioniste mondiale, pour maintenir l’Occident dans un état permanent de culpabilité à l’égard des juifs, malgré les larges réparations reçues et les reconnaissances solennelles des Etats responsables directement ou indirectement des persécutions subies par les sionistes?

  3. Je crois trés humblement que les arabes sont responsables à 100% de ce qui leur arrive.
    Quand je vois Guedaffi négocier la libération des infirmières bulgares contre quelques visas et quelques bourses pour des étudiants de son pays, je me dis qu’il n’y a vraiment rien à faire ! les arabes, c’est les arabes !
    Visas ! ça tourne toujours autour de ça ! ne peut-on pas s’en passer une bonne fois pour toutes, puisqu’on est incapable de négocier à armes égales en dépit des milliards de pétro dollars ?
    Moi,je refuse de m’engouffrer dans la critique éternelle et contreproductive du sionisme tant que les arabes n’auront pas fait leur mea culpa ni reconnu leurs turpitudes et les saloperies de toutes sortes qu’ils commettent à Ibisa, Paris, Londres ou Las Végas. !
    Y en a marre !!!
    Ali Bassite

  4. 1- La Lybie est bien plus riche que l’Algérie (bien sûr en hydrocarbures, puisque ce sont les seules vraies richesses de ces pays) pour moins de « ghachi ».

    2- La Lybie sort d’une période d’embargo avec brio.

    3- L’affaire « des infirmières » (et accessoirement du médecin palestinien ) est purement symbolique. Tout le monde sait que derrière ce genre d’affaires, se trament toutes les négociations et tous les repositionnements.

    4- Ce qui m’a toujours frappé chez les occidentaux, c’est le respect de la vie et de la dignité humaine (surtout celle des leurs). Sauvetages en haute montagne, mobilisations pour sauver des otages…etc

    Chez nous,… ouallou !!! (comme le disait Fellag)

    Li fate mate … el lah ghaleb … tekber ou tensa … maâlih (ou maâlich au choix) …

  5. Mon commentaire en faveur des prisonniers palestiniens croupissant sans procés dans les geôles des occupants sionistes, n’a rien à voir avec le comportement politique et moral indigne des pauvres dirigeants politiques des pays arabes dans leur ensemble: Chefs d’Etats, Ministres, Généraux, Grands Commis de l’Administration….. A quelques infimes exceptions prés, il s’agit d’une faune incompétente, moralement corrompue et à la limite de la trahison de leur pays respectifs, du Golfe jusqu’à l’Atlantique. Ce sont d’ailleurs ces tares qui leur valent de se maintenir au pouvoir, sous la protection occulte ou souvent officielle, des puissances occidentales. Cela étant précisé, il faut aussi accuser nos peuples qui acceptent avec fatalité, résignation et passivité, cet état de choses. La peur de l’arbitraire et de la répression ne peuvent et ne doivent en aucune façon empêcher un homme libre de résister, au minimum en exprimant librement sa dénonciation de la tyrannie par tous les moyens. Mes écrits depuis les années 80 peuvent en témoigner.

  6. La Cour suprême libyenne a confirmé, mercredi 11 juillet, les peines de mort pour les cinq infirmières et le médecin bulgare..400 enfants ont été contaminés par le virus du Sida. C’est la faute à qui ? C’est Comme veut Khadafi !! C’est lui la justice et la cour suprême.
    C’est un régime des plus dictateurs , en tout cas président à vie ça veut tout dire ! Il prépare même son fils pour lui succéder comme Moubarek en Égypte et comme l’a fait EL Assad en Syrie. Dans leurs têtes c’est des monarchies.
    Après l’invasion de l’Irak et le sort réservé à Saddam Hocine, là, il a même invité l’état hébreux à des relations diplomatiques.
     »L’union européenne va prendre des mesures pour améliorer ses relations politiques et commerciales avec la libye après cette libération » a déclaré le président de la commission européenne, José Manuel Barrosso.
    M.B

  7. Dictature ,quand tu nous étreint.
    ou bien ces infimères et le medecin ont commis des fautes lourdes dont ce cas ils doivent être sanctionner.oubien ils sont innocents comme le disent les personnes habilitées ils doivent être libérés bon gré ou malgré.
    Dans ce que je ne veux pas comprendre que
    l’europe et l’amérique ne puissent pas faire plier un dictateur des plus mégalomane criminel et irresponsable.
    un peu de sérieux messieurs!
    Kadafi,le dictateur vient de montrer au monde entier aprés l’attantat de l’OCERBI qu’il a non seulement pris en otage des personnes n’ayant commis aucune faute professionnelle pire encore il leur fait subir des sévices corporels (tortures) et enprisonnement de 8 années et la cerise sur le gâteau des exigences conséquentes ont été satisfaites avec les remerciement à se bourreau.
    Kadafi peut servir d’exemple à tous les dictateurs de la planéte la voie est tracée ,allez-y franco messieurs mijoter vos plans, sinon demander conseils au maître.
    Il est vrai que les démocraties s’accommodent bien des dictateurs pour ne pas lorgner du côté du peuple.
    N’était-il pas là, l’occasion ratée de renverser un régime totalitaire et sanguinaire?
    eh bien non,nos démocrates en stratéges avisés ont choisi de réconforter et d’accompagner un dictateur qui les fait plié.
    Au nom de nos intérêts de la liberté et de la démocartie,il est de notre devoir de sauvegarder notre indépendance rien que notre indépendance.Vive la liberté !
    Pour les africains:Vive la dictature!
    Bientôt, l’union des maîtres sorciers pour mieux nous embrigader.

  8. Bonjour,

    Il ne faut pas faire prendre des vessies pour des lanternes. Sarkozy n’a fait que récupérer le travail d’une mission diplomatique européenne qui travaille à la libération de ces infirmières depuis plusieurs mois.

    Le président Francais s’est rendu maître dans les amalgames.

    Quant à Kaddafi ce n’est qu’un autre dictateur parmi la cinquantaine qui dirige les pays arabes les plus riches de l’Atlantique au Golfe persique.

    Salutations.

  9. Bonjour

    Le grand perdant?? les familles des innocents morts pour rien. Depuis des annèes le medic et l’infirmiere sont coupables, puis d’une coup de baguette magique ils sont libres??!!! , Des Etat qui se disent democrates negocies avec un Etat classé terro, Kadafi le grand zaime megocie avec ses ennemis (chwatan) !!!
    et oui C’est bien vrai que la politqiue n’a rien avoir avec la morale.

    Salam

  10. Nouveautés publiées sur le site du PDP

    Nouvelles des libértés

    Tunis le 14 août 2007

    La police refuse de porter assistance à la famille d´un opposant en danger et couvre un délinquant
    Sihem Bensedrine

    Tunis le 14 août 2007

    La police refuse de porter assistance à la famille d´un opposant en danger et couvre un délinquant
    Le CNLT est scandalisé par les actes de représailles collectives infligées à l´encontre de la famille du jeune militant du Forum démocratique pour le travail et les libertés (FDTL), Sahbi Smara.

    La nuit du 11 août vers 3 heures du matin, un homme en état d´ébriété armé d´un couteau a fait irruption au domicile des parents de Sahbi Smara à Bouhajla (gouvernorat de Kairouan) où dormaient sa mère et ses trois soeurs. Il les a frappées et maltraitées en les menaçant de son couteau et vandalisé leur maison. L´une de ses soeurs a été hospitalisée suite aux coups qu´elle a reçus. Les femmes avaient dès le début appelé « police secours » sans succès ; ces derniers les ont invitées, pour toute réponse, à venir au poste le lendemain pour déposer plainte et de ramener le délinquant avec elles si possible ! La police du District appelée au secours a, elle aussi, refusé d´intervenir. Le lendemain, madame Smara s´est présentée au poste pour déposer une plainte munie du certificat médical, mais la police a refusé d´inscrire au PV la menace par armes, ni les coups, ni l´effraction ; elle a juste retenu le délit de « tapage nocturne » !

    Le lendemain soir, le même délinquant est revenu devant leur domicile pour les narguer de nouveau et les menacer ; alors qu´un ronde policière passait, les soeurs Smara ont désigné aux agents le délinquant en question qu´elles ont pu identifier, ces derniers ont rétorqué « tant qu´il n´est pas rentré chez vous à nouveau, on ne peut pas l´arrêter » !

    Ces événements coïncident avec une visite de courtoisie effectuée par Razi Amadi, responsable national du mouvement des jeunes socialistes, au domicile des parents de Sahbi Smara où il a été invité à déjeuner deux jours auparavant.

    Le CNLT

    · Dénonce cette lâche agression contre la famille Smara

    · Accuse les services de la police politique de complicité avec le délinquant et suspecte un coup monté sciemment provoqué en vue de punir le jeune militant et journaliste Sahbi Smara.

    · exige qu´une information judiciaire soit ouverte pour « non assistance à personne en danger » contre tous les agents qui ont refusé de porter secours à la famille Smara ainsi que la poursuite judiciaire du délinquant.

    Pour le Conseil
    La porte parole
    Sihem Bensedrine

1 2

Laisser un commentaire

Alliance des Empereurs |
UN JOURNAL |
GlobalWarning |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Convention Collective
| Distribution de flyers dans...
| Palestine – la paix dites-v...