navigation

Le Forum du blog LE MATIN provoque la polémique entre les deux ligues 8 août, 2007

Posté par benchicou dans : Algérie : analyses et polémiques , trackback

 Ghechir répond violemment dans le Jeune Indépendant et lance de graves accusations contre la Ligue de Ali Yahia
Le blog « LE MATIN votre journal interdit» ne fait pas que des heureux. Le président de l’autre ligue, la LADH, Me Boudjemâa Ghechir, riposte violemment aux propos du président d’honneur de la LADDH, Me Ali Yahia Abdenour dans le forum publié par LE MATIN dimanche, lundi et mardi dernier. Yahia Abdenour avait qualifié LADH de « coquille vide, gérée par fax et par un seul homme. » Boudjemâa Ghechir, dans une déclaration au Jeune indépendant, réagit par de graves accusations en affirmant que la LADDH de Ali Yahia Abdenour est gérée et orientée de l’étranger par l’activiste marocain Dris Yazami.

                                                    L’article du Jeune Indépendant

Attaque frontale du président de la LADH contre Ali Yahia Abdenour :

La LADDH est téléguidée par un Marocain

par Samir B.

Le président de la LADH, Me Boudjemâa Ghechir, a vivement réagi aux propos du président d’honneur de la LADDH, Me Ali Yahia Abdenour, rapportés par la lettre électronique animée par le journaliste Mohamed Benchicou. En effet, dans une déclaration faite hier au Jeune Indépendant, Me Ghechir s’insurge contre les allégations de Yahia Abdenour, qui avait qualifié la LADH de coquille vide, gérée par fax et par un seul homme.

A ce titre, il s’étonne de voir Ali Yahia Abdenour s’intéresser de près à la vie organique de la LADH et tient, à cet effet, à lui rappeler que la Ligue a organisé cinq assemblées générales depuis sa création dont la dernière a eu lieu le 13 septembre 2005 à Sétif.

Une AG, enchaîne-t-il, qui a abouti à sa réélection à la tête de la Ligue sur insistance de l’assistance qui a refusé, a-t-il précisé, « de concéder à mon souhait de céder ma place» . Dans la foulée, Me Ghechir, qui affirme n’être animé que par la volonté d’œuvrer inlassablement pour le seul principe de la préservation des droits de l’homme, s’étonne de voir Ali Yahia Abdenour tomber dans le piège de l’invective et tient à l’inviter à venir rencontrer les membres du bureau et les présidents des 32 sections de la LADH.

Il a, ce faisant, soutenu que c’est la LADDH qui a été de tout temps la Ligue d’une seule personne, Ali Yahia Abdenour, affirmant, au passage, que même après avoir passé la main à Me Zehouane, il ne l’a jamais laissé travailler correctement, interférant régulièrement dans ses prérogatives.

Et de jeter un pavé dans la mare en déclarant que la LADDH est gérée et orientée de l’étranger par l’activiste marocain Dris Yazami, qui avait, affirme Me Ghechir, sauvé, lors du congrès de Dakar, en 1997, cette Ligue de l’exclusion des rangs de la fédération internationale des droits de l’Homme (FIDH).

Il affirme également que l’association de droit français, «Duffour, collectif des disparus» , a financé le bureau de la LADDH à Alger durant l’exercice 1999-2000. Par ailleurs, le président de la LADH impute à Ali Yahia Abdenour les nombreuses tentatives avortées de fédération des deux Ligues et souligne, dans ce contexte, que le président d’honneur de la LADDH n’a jamais accepté la naissance, en 1987, de la LADH, présidée à l’époque par le défunt Youcef Fethallah, de crainte de voir son leadership dans ce domaine remis en cause.

Et tout en lui reprochant le fait d’avoir idéologiser et politiser la LADDH, ainsi que d’avoir été un habitué du palais d’El-Mouradia, durant le règne de Boudiaf au moment même où éclata l’affaire des « déportés du Sahara» , ce qui a été une entrave à la conjugaison des efforts entre les deux Ligues, Me Ghechir souligne que Ali Yahia Abdenour n’a jamais été inquiété pour ses positions politiques.

« Son seul problème avec le pouvoir, c’est le fait de ne pas avoir pu acheter son cabinet et son appartement» , ajouta-t-il en rappellant, que la LADH, par contre, a payé lourdement ses positions en faveur des droits de l’Homme avec l’assassinat du défunt Fethallah en sus des dizaines de convocations et les tentatives d’agression de son actuel président.

Le président de la LADH tient enfin à préciser que l’ère de la gestion par fax est révolue et souligne que sa Ligue, dont la crédibilité à l’échelle internationale est avérée, est à l’heure de l’Internet… Il est à préciser que deux Ligues des droits de l’Homme existent en Algérie : la LADDH (Ligue algérienne de défense des droits de l’Homme), présidée, depuis peu, par Me Zehouane et la LADH (Ligue algérienne des droits de l’Homme), dirigée par Me Ghechir.

Commentaires»

1 2
  1. LADDH + LADH = ?? droits de l’homme en algérie.

    Il ya les droits de l’homme version pouvoir et les droits de l’homme version opposition.

    Maintenant si les droits de l’homme est un combat politique, rest à vérifer le role de chacun des deux et laisser le peuple choisir.

    Chacun a ses feves bien cuites comme on dit en kabyle mais on attend de l’action sur le terrain autre chose que l’OMERTA.

  2. C’est tout de même inquiétant de lire cet argumen étrange dans la bouche d’un défenseur des « Droits de l’Homme »:
    « Me Ghechir souligne que Ali Yahia Abdenour n’a jamais été inquiété pour ses positions politiques. »
    Est-ce que par hasard Me Ghechir déplorerait-il que Me Ali Yahia Abdennour ne soit pas « encore » sous les verrous à cause de ses opinions politiques ? Auquel cas, il faudra imaginer un immense camp pour plusieurs millions de citoyens qui sont moralement et politiquement contre le regime en place. Et je revendique l’honneur de faire partie de cette catégorie de citoyens qui détestent un régime politique totalitaire et corrompu.

  3. A mon grand regret,j observe que les deux ligues (LADDH et LADH) son absentes en Algerie!La torture dans les commissariats,les postes de gendarmerie,les casernes,les prisons est appliquee sans que ces organisations n interviennent!En plus sans que ces Ligues ne reagissents,les tribunaux rendent leurs verdicts selon l humeur du juge et la somme (chipa) versee et que l execution de certains jugements ne sont jamais appliques.
    Pour avoir l opinion de Me Ghechir de la LADH,il serait urgent de l inviter a repondre aux « blogueurs ».On pourra alors comparer la veracite des deux dirigeants de ces deux ligues qui n existent plus.

  4. MR guechir quelle etait la position de la ligue que vous representez lorsque des enfants se sont fait massacrer lors des evenements du printemps noir? Quelle etait votre point de vue losque les marcheurs du 14 juin furent traités de tous les maux sauf d’algeriens ?Que pensez vous de l’impunité envers les gendarmes assassins ?
    Quelle est votre reponse a l’harcellement de yazid zarhouni encore aujourd’hui envers les citoyens qui ont eu l’audace de rejeter la parodie electorale de17 mai 2007?
    Mr guechir vous suivez certainement ce blog et les commentaires developpés .
    Merci de répondre.

  5. je propose pour ma part,pour être fixé et bien éclairé sur les actions déjà menées depuis leurs exitences.
    A savoir les résulats obtenus ,l’efficacité et la crédibilité de ces ligues des droits de l’homme.On pourra ainsi mieux juger.

    Que les jounalistes ménent leurs enquêtes pour un faire un bilan exhaustif.

  6. Que les deux Ligues se crêpent le chignon qui est gagnant?
    Unissez vous plûtôt; et faites le vite, pour prouver votre bonne foi à ceux qui attendent des actes et non des professions de foi aussi inopérantes qu’inutiles!

  7. MR Ghechir ,pour l’amour du ciel taisez-vous, vous ne ferez jamais ce que maitre ALI-YAHIA A accompli dans le domaine des droits de l’homme et les mauvaises intentiontions sont comme les billets de banque il faut en avoir pour preter aux autres.dans ce monde il y’a des geants et il y’a des nains,ALIYAHIA esy un geant des droits de l’homme

  8. Mr Ghechir, vous n’avez aucun droit de vous mêler des droits du petit peuple, ce dernier ne peut pas se permettre le luxe de votre ligue, les prix que vous appliquez sont excessifs . Votre sortie « médiathèque » semble suspecte !! b

  9. Mr Ghechir = LADH

    Mr Ali Yahia = LADDH

    Maitre Ali Yahia, vous avez un  »Dé » de plus … partie gagnée d’avance.

  10. Merci Maitre Ali Yahia Abdenour. Vous êtes l’un des rares Hommes de cette Algerie violée, trahie et assassinée. Vous êtes l’un des rares Hommes qui ont dit que certains militaires ont nuit pendant cette decennie noire. Que contrairement a ce que leurs serviteurs voulaient nous faire croire, comme quoi ils ont sauvé la république, vous avez eu le courage, avec les risques qu’on prenait à l’epoque, parce qu’il y avait trop de meurtres imputés aux GIA , qu’ils sont aussi responsables de la ratatouille puante que l’Algerie vit aujourd’hui. Moi, je pense qu’il faut beaucoup d’Hommes comme vous pour que l’Algerie se remette debout. Que Dieu vous garde, Maître.

1 2

Laisser un commentaire

Alliance des Empereurs |
UN JOURNAL |
GlobalWarning |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Convention Collective
| Distribution de flyers dans...
| Palestine – la paix dites-v...