navigation

Les combats se poursuivent autour des maquis 30 août, 2007

Posté par benchicou dans : Algérie : Islamisme et terrorisme , trackback

Al Qaida refuse la « paix » de Bouteflika et semble décidé à mener la guerre à l’Etat algérien. L’armée est sur plusieurs fronts à la fois et, même si rien ne filtre de ces batailles, la situation semble très grave. Ainsi l’opération de ratissage lancée depuis le début du mois d’août dans le massif forestier d’Amejoudh, situé entre Mâatkas et Béni Zmenzer, a repris d’une manière intense hier mercredi, soit après environ une semaine d’accalmie. Après Ighzer Ouguergour, presque au cœur du massif, au début de l’opération, et la zone sud, précisément à Iarafen, il y a quelques jours, cette fois-ci, c’est le côté ouest de ce massif, non loin de Betrouna, dans la commune de Tirmitine, qui est ciblé par les tirs de roquettes des forces militaires qui sont toujours déployées d’une manière très impressionnante dans cette région. Ce ratissage qui, selon les aveux de l’Expression, « commence à s’inscrire dans la durée », a fait appel à d’importants moyens dont une couverture aérienne avec des hélicoptères de combat. Ces hélicoptères ont d’ailleurs pilonné intensivement les endroits suspects et survolé la zone avant de céder la place aux troupes au sol.

Dans la forêt de Sidi Ali Bounab, en Kabylie, une autre offensive militaire a été déclenchée. Les forces héliportées sont intervenues hier et avant-hier pour des opérations de pilonnage. Selon les révélations d’un repenti, G.A. âgé de 18 ans, le nombre de terroristes qui écument la forêt de Sidi Ali Bounab, n’est pas à négliger. Il serait essentiellement composé de nouvelles recrues dont l’âge ne dépasserait pas les 21 ans.
La plupart de ces jeunes recrues sont originaires des wilayas du centre. Elles ont été endoctrinées par les éléments de Droukdel. Ceux-là mêmes ont profité de la situation précaire de ces jeunes pour les convaincre de prendre les armes contre le peuple et l’Etat. Il n’en demeure pas moins que toutes les révélations faites par des repentis ou des terroristes capturés, décrivent les maquis comme un enfer.
A signaler que les éléments de l’ANP qui poursuivent leur offensive à Sidi Ali Bounab ont dû étendre leur opération jusqu’à la forêt de Karkour et ses environs.

Commentaires»

  1. Ce n’est pas tres nette toute cette histoire de bombardements qui n’en finit pas !
    Il est clair qu’en haut lieu il n’y a pas une reelle volonté d’en finir avec les terroristes et le terrorisme.
    La peur doit changer de camp et cela reste possible mais pas avec ce regime qui prefere composer avec le mouvement islamiste pensant ainsi sauvegarder ses interets ;une éspéce d’arrangement ou deal entre voyous et mafia.
    Il ne faut pas s’etonner de voir l’apparition de groupes à l’etranger d’abord et l’idée fait son chemin aux pays bas,allemagne ….des groupes civils dits de « nettoyeurs » qui ne supportent plus de voir l’arrogance de ces meme voyous chez eux.

  2. Comment expliquer que les nouveaux « GIA » s’installent en Kabylie ?
    N’est ce pas là une nouvelle manière qu’à trouvé l’etat algerien pour mettre à genoux les Kabyles ?
    En parlant ainsi de terrorisme, ds une région où justement il n’y a pas eu de massacre grâce au courage des gens, les mafieux pourront enfin « eradiquer » les plus braves ?
    J’espere que les berbères ne se laisseront pas faire, qu’ils garderont la tête haute, comme ils l’ont si souvent fait.

  3. merci anissaalgerie pour vos remarques et j’ajouterai sans peur de me tromper que le printemps berbere et le depart de la gendarmerie etaient une operation programmée de longue date pour mettre la kabylie à nue sans aucune protection face à ce regime et à ses sanguinaires du moyen age!
    Nous devons faire tres attention connaissant le personnage Bouteflika et son aversion pour tout semblant de democratie car il sera là pour nous dire: c’est de votre faute vous avez chassé la gendarmerie !!!
    oui mais une gendarmerie qui n’etait pas au service de la population il faut bien le dire aussi.
    Restons vigilants !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  4. Ce qui se passe aujourd’hui dans notre cher pays est progammé depuis 1958 lorsqu’un arabo islamiste nommé Boukharrouba Med alias houari boumédiène fut installé à la tete d’une armée des frontières qui n’a rien à voire avec notre GLORIEUSE ALN DE KRIM BELKACEM M BENBOULAID M DIDOUCHE R BITAT LE MARTYR LAARBI BEN M’HIDI M BOUDIAF R ABBANE BACHIR CHIHANNI OUAAMRRNE et tous les moudjahidines des djebels de toute l’ALGERIE COMBATTANTE.
    Cette armée des frontières fut aidé par le pire ENNEMI DE L’ALGERIE LIBRE pour prendre une partie du pouvoiur en utilisant un prestige préfabiqué d’un autre traitre marocain benbella, puis prendre tout le pouvoir le 19 juin 1965.Ce pire ennemi de l’Algérie n’autre que le caporal de gaule.
    pour plus de détails lire :LE TEMPS PERDU du colnnel tortionnaire Trinquier.

Laisser un commentaire

Alliance des Empereurs |
UN JOURNAL |
GlobalWarning |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Convention Collective
| Distribution de flyers dans...
| Palestine – la paix dites-v...