navigation

Aït Ahmed rentre au pays pour le congrès de son parti 1 septembre, 2007

Posté par benchicou dans : Le coin des partis démocrates , trackback

aoet01hcaokfmblca1sg2ekcau6w7imcafs7q3gca8c1kjnca95qs5mca4jm93kca8azxcmcawk04l3cat908hfcacp4gnjca0sg3lgcaz4gceocaosy39ica7kvfrycasdcj3mcauj4o6tcaozoocz.jpgUn nouveau président pour le FFS  ?

M. Ait Ahmed, président du FFS arrive aujourd’hui en Algérie pour assister au IVe 

congrès de son parti prévu le 5, 6 et 7 septembre prochain. Le leader du FFS,  dont les militants préparent fiévreusement le retour, va retrouver un parti quelque peu secoué par les déchirements fratricides et les tentatives de  « putsch » interne. Au delà des questions d’organisation et de politique, la question centrale de ce congrès concerne la désignation d’un nouveau président. M. Aït Ahmed, qui  dirige toujours son  parti à partir de son exil suisse, sera-t-il candidat à sa propre succession ou va-t-il passer la main ? Les spéculations vont bon train et des noms de  remplaçants potentiels circulent à Alger depuis plusieurs semaines, dont celui de Mouloud Hamrouche. Cependant, au sein du FFS, une partie des militants et des membres du Secrétariat national affichent ouvertement leur hostilité à cette  hypothèse, estimant qu’aucune personnalité n’est apte à assumer une telle responsabilité, et exigent de leur leader historique, qui occupe ce poste  depuis la  création du parti, de garder ses fonctions.

Des milliers de congressistes sont attendus à ces assisses, auxquelles sont conviés, entre autres personnalités, M. Mouloud Hamrouche et Abdelehamid Mehri. Bien évidemment, les travaux du congrès ne manqueront pas dresser une radioscopie politique du pays et d’avancer des propositions en conséquences.

le Matin 

Commentaires»

1 2
  1. Depuis 63 le FFS ne cesse d’etre torpillé et infiltré par les services secrets.Ces agents ont été à chaque fois débusqués et exclus du parti et c’est tant mieux.
    Le FFS est un parti d’opposition c’est le seul d’ailleurs.
    Nous nous devons tous d’aider Le FFS à l’occasion de son congrés pour porter haut et fort la voix de la démocratie en demandant et en exigeant le départ de la junte de OUJDA (Ben bella,Boumediene,Bouteflika,Zerhouni,Guendil,Chakib khelil….) et de tous les « Malgaches » ( MALG) qui n’ont rien apporté à l’Algerie sinon tristesse et désolation.
    Liberons l’Algerie ,exigeons notre indépendance !!
    Vive l’Algerie libre et indépendante.

  2. mr adrar , nous sommes toujours interpelés par vos interventions ou vous ne dites mot de nezzar , mediène , les 2 lamari , touati …
    si ce n est des hagiographies .
    si je lis pas votre pseudo , j ai l impression de retrouver leur signature en bas de vos écrits .
    d ailleurs vous transmettez bien leurs messages .
    c est très bien .
    bonne continuation .

  3. Des généraux comme ça ne meritent meme pas qu’on en parle ! Les services secrets sont là pour anticiper sur les evenements politiques au lieu de les subir comme l’enrolement de jeunes algeriens en Afle creation du FIS par exemple
    rappelez vous les agressions à l’université Houari Boumediene das les années 80, faculté centrale, fac de Ben Aknoun avec l’assassinat de Kamel AMZAL à l’aide d’une hache ,deja dans les années 70 « nous » etions apostrophés souvent dans la rue pour etre emmenés des fois de force dans les mosquées….
    Et pendant ce temps là,nos « généraux » de l’armée coloniale , Nezzar ,lamari et compagnie faisaient la chasse aux démocrates qu’ils trouvaient bien plus dangereux .

  4. le clan regroupant la hiérarchie militaire et principalement le
    chef du drs mediene s oppose au clan regroupé autour du président de la république .
    c est mediene qui est le réel détenteur du pouvoir en algérie .
    les pouvoirs politiques passent , mais lui est toujours là !
    il est interdit au pouvoir politique de s autonomiser par rapport au drs qui l a intronisé .
    médiène est indéboulonnable , lui qui est le premier responsable de la situation en algérie .
    il est le plus grand obstacle à l expression démocratique en algerie
    il est compétent à l image de la sécurité qu il a assuré au peuple algérien pendant la décennie noire ( 200 000 morts ) , pour lesquels il devra répondre .
    vous avez le droit de ne pas en parler mr adrar , et je respecte votre choix de considérer cela comme un sujet tabou ,
    ca a d ailleurs toujours été un sujet tabou pour les services secrets et leurs relais .
    vous avez le droit de parler de tous les autres acteurs sauf des vrais artisans de l algérie d aujourd hui qu ils sont .
    c est comme cela qu il font et défont les hommes .

  5. Monsieur Hebani le syndrome kabyle n’existe que dans votre tête,est-ce que Djeddaï a changer quelque chose quand il été secrétraire général du FFS nous vendre Hamrouche par ce subterfuge ce n’est pas assez intelligent monsieur Hebani,le FFS regorge de militants jeunes capables de changer la donne mais malheureusement les vieux ne veulent rien lacher, pour eux le pouvoir et pour nous les jeunes le militantisme fakou!!!!!

  6. Suite au commentaire 13
    A gma, j’ai vécu la chasse aux Kabyles dans les années 70 de la part du régime de Bouteflika qui s’est servi des militants islamites. Et c’est ce même régime des 2B « Boumedienne et Bouteflika » qui a arabisé l’école en cette période. L’école de formation de criminels, chômeurs et autres Harragas …
    Bouteflika veut régner à vie pour mourir président … au Val de Grâce.

1 2

Laisser un commentaire

Alliance des Empereurs |
UN JOURNAL |
GlobalWarning |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Convention Collective
| Distribution de flyers dans...
| Palestine – la paix dites-v...