navigation

Attentat de Batna : la thèse de Zerhouni 7 septembre, 2007

Posté par benchicou dans : Non classé , trackback

Pour expliquer l’attentat de  Batna,  Noureddine Yazid Zerhouni a sa propre thèse. Le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales  a déclaré  que le « retour de l’Algérie sur la scène internationale a peut être gêné certains intérêts étrangers ». « L’Algérie est revenue en force sur la scène internationale, notamment dans le domaine économique. Cela a peut être gêné certains intérêts étrangers », a déclaré M. Zerhouni, lors d’une conférence de presse.
« Il n’y a personne en Algérie qui pourrait tirer profit de ce genre d’attentats », a-t-il souligné, en commentant l’attentat de Batna qui a fait 19 morts et 107 blessés.

Le ministre a d’autre part indiqué qu’il n’écartait pas la possibilité d’un attentat suicide, ajoutant que « les attentats à l’explosif sont les plus faciles à mettre en oeuvre ».

Il a relevé que la bombe utilisée à Batna « était d’une puissance limitée », malgré le nombre élevé des victimes, qu’elle était de « fabrication artisanale, dont tous les composants sont disponibles sur le marché, notamment les engrais chimiques ».

Il a ajouté que « l’Armée nationale populaire (ANP) et les forces de sécurité en général vont poursuivre la lutte contre le terrorisme, conformément aux instructions du Président Abdelaziz Bouteflika », ajoutant qu’elles ont été « dotées récemment de nouveaux moyens ».

M. Zerhouni, répondant à une question d’un journaliste sur les « lectures que pourraient faire certains milieux » de cet attentat, a affirmé que celui-ci « n’a rien à voir avec Batna en tant que wilaya ».

« Dire que cet attentat est lié à Batna en tant que wilaya, avec les élections de 2004, ou que la population locale rejette le gouvernement actuel est totalement démenti par l’accueil chaleureux que la population locale a réservé au président Bouteflika, qui a marché dans la rue et s’est rendu sur les lieux même de l’explosion et a rendu visite aux victimes à l’hôpital », a-t-il dit.

Les terroristes « ont saisi une opportunité. Ils avaient peut être des hommes à eux sur place, ici à Batna. C’est quelque chose qui pouvait se passer n’importe ou », a-t-il dit.

L.M. (avec APS)

Commentaires»

  1. Que pouvait-t-on attendre du suposé numero deux de l’état algérien, si ce n’est d’etre sur le meme sentier de son cher et venir nous debiter n’importe quele aneries. C’est à se demander s’ils essayent au moins de tourner leurs alegations dans leurs tete pour s’asurer qu’elles ne souffrent point de faile avant de venir les debitées devant un panel de journaliste en manque de sensation. Comment se fait-il si on peut suposer biensur que ce que avance sieur zergouni est vrais, comment se peut-ils que des étrangers viennent nous faire ça chez nous sans faire le pas pour nous dire qui sont réelement ces etrangers là, comment expliquer que des étrangers viennent ici manipuler des algeriens pour devenir des futurs feux d’artfices sans que l’état avec tout ses moyens policier et securitaire n’y voit rien.
    Algérie revenu sur la scene internationale et deréange, laissez moi rire, ne l’a-t-ele jamais etait au fait sauf dans al tete de nos aprentis dictateur qui souffrent d’un grave deficit de grandeur et de maturité à tout point de vue.
    A debiter ainsi des supositions creuse et farfelues sans les etayés par des preuves ou des faits, ils feraient mieux de rester dans le silence où ils se sont habituer à se refugier. Parceque à chaque fois que l’un deux ouvre son clapet c’est pour faire etalage de leurs desarrois et leurs incomprehension des choses.

Laisser un commentaire

Alliance des Empereurs |
UN JOURNAL |
GlobalWarning |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Convention Collective
| Distribution de flyers dans...
| Palestine – la paix dites-v...