navigation

Nouveau bilan de l’attentat de Batna : 22 morts et 107 blessés 7 septembre, 2007

Posté par benchicou dans : Non classé , trackback

 

L’attentat est plus meurtrier qu’annoncé : pour la troisième fois depuis ce matin, le bilan a été revu à la hausse. Selon un nouveau bilan officiel révélé à midi par la radio, l’explosion a fait 22 morts et 107 blessés parmi la foule réunie pour accueillir le président Bouteflika en visite dans la ville dans le cadre d’une tournée dans l’est du pays. Le chef de l’Etat est resté à Batna pour assister à l’enterrement des victimes.

Sur les 107 blessés recensés, 36 avaient quitté l\’hôpital vendredi matin, toujours selon la même source. On ignore les degrés des blessures subies par les autres personnes hospitalisées.

Aucun groupe n’a encore revendiqué cet attentat, le premier visant le président Bouteflika depuis son élection en 1999. 

L.M. le 07/09/2007 à 13:00 

Commentaires»

  1. L’auteur de l’attentat de Batna a été identifié, selon le ministre algérien de l’Intérieur
    Le 7 septembre 2007 – 11:05 | Presse Canadienne
    Copier/Coller le code suivant à l’endroit voulu
    L’auteur de l’attentat de Batna a été identifié, selon le ministre algérien de l’Intérieur
    [Fermer]

    ——————————————————————————–

    Le ministre algérien de l’Intérieur Noureddine Yazid Zerhouni a affirmé vendredi que l’auteur de l’attentat perpétré jeudi à Batna avait été « identifié ».

    « Il s’agirait, selon plusieurs témoignages concordants que nous avons eu, d’un certain Abou Mokdad, âgé d’environ 28 ans », a-t-il déclaré. « Ce terroriste faisait partie d’un groupe qui s’activait à l’ouest du pays et qui, depuis trois ans, sous la pression des forces de sécurité, s’est déplacé vers Batna ».

    Mais pour Noureddine Yazid Zerhouni « l’identité effective de l’auteur de l’attentat ne sera connue de façon certaine qu’après les résultats des tests ADN ». Il a ajouté qu’ »Abou Mokdad est seulement un pseudonyme ».

    Le kamikaze a été abattu par les services de sécurité alors qu’il cherchait à fuir, après avoir jeté sur la chaussée le sac qui contenait l’engin explosif.

  2. http://www.tageblatt.lu/edition/article.asp?ArticleId=4907

    Algérie: Batna enterre ses morts dans une lourde atmosphère de deuil

    Mise à jour: 7/09/2007 15:23:51

    Batna, capitale des Aurès, enterre vendredi ses morts, victimes de l’attentat-suicide de la veille contre le cortège présidentiel, qui a été condamné par la classe politique algérienne comme contraire aux valeurs de l’islam.

    Selon un bilan provisoire, qui risque de s’aggraver, cet attentat a fait 22 morts et 107 blessés. 36 ont quitté l’hôpital mais plusieurs autres sont dans un état critique, selon des sources médicales. L’explosion a eu lieu dans la foule qui attendait le passage du président Abdelaziz Bouteflika, en visite d’inspection dans ce département montagneux de l’Est, bastion de la guerre d’indépendance (1954-62). Le président Bouteflika n’était pas sur les lieux au moment ou le kamikaze s’était fait exploser en actionnant une bombe qu’il portait sur lui dans un sac en plastique.
    Repéré par la foule en raison de sa grande excitation, l’auteur de l’attentat avait précipitamment déclenché le mécanisme de mise à feu de son engin de fabrication artisanale, selon les premiers éléments de l’enquête. Il aurait péri dans la déflagration. Le chef de l’Etat, qui devait regagner Alger, a prolongé son séjour à Batna, où il a assisté à la « prière de l’absent » (prière des morts) célébrée dans toutes les mosquées d’Algérie et a présenté ses condoléances aux familles. Les cercueils, recouverts du drapeau national, étaient alignés devant l’imam.
    M. Bouteflika s’était rendu jeudi soir au chevet des blessés, où il a fustigé « les criminels qui tentent de saborder le processus de paix et de réconciliation nationale » et a réaffirmé sa détermination de poursuivre cette politique accordant la grâce aux islamistes repentis qui rendent leurs armes. La population de Batna, en état de choc, à exprimé vendredi son « indignation » et sa « profonde tristesse », à l’occasion d’une marche, au cours de laquelle les participants ont crié « non au terrorisme » et « l’armée et le peuple sont avec Bouteflika ». Selon des correspondants, la consternation se lisait sur les visages des Batnéens, qui ont enterré leurs morts peu après la grande prière hebdomadaire du vendredi.
    Le prêche officiel a été consacré à la célébration du « culte de la vie » contre le « culte de la mort », et à fustiger les attaques-suicide qui tendent à se multiplier en Algérie. Liamine, un journaliste témoin de l’attentat, a déclaré à l’agence algérienne APS « avoir été bouleversé par les corps des victimes, dont certains ont été réduits en lambeaux ». « La vue des corps des victimes déchiquetées était terrifiante. Elle m’a paralysée ». Un autre témoin, Salah, a rapporté des scènes des victimes éventrées, de vêtements et de drapeaux algériens « trempés de sang ». Le ministre de l’Intérieur Yazid Zerhouni a pour sa part évoqué une éventuelle ingérence étrangère dans l’attentat. « L’Algérie est revenue en force sur la scène internationale, notamment dans le domaine économique. Cela a peut être gêné certains intérêts étrangers », a-t-il déclaré. La classe politique a condamné l’attentat, qualifié de « lâche », d’ »odieux » et de « contraire aux valeurs de l’islam ». Elle a appelé à la poursuite de la réconciliation nationale, parallèlement à la lutte antiterroriste. L’attentat est intervenu près de cinq mois après deux attaques-suicides à la voiture piégée contre le palais du gouvernement à Alger et un commissariat (30 morts et plus de 200 blessés). Ils avaient été revendiqués par la Branche d’Al-Qaïda au Maghreb islamique, l’ancien Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC), affilié depuis un an à la nébuleuse d’Oussama Ben Laden. Depuis quelques semaines les autorités avaient durci le ton contre les islamistes armés refusant de se rendre. Plusieurs de leurs chefs, dont Abdelmalek Droukdel, alias Abou Mossaâb Abdelouadoud, chef d’Al Qaïda au Maghreb ont été condamnés à mort par contumace.

Laisser un commentaire

Alliance des Empereurs |
UN JOURNAL |
GlobalWarning |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Convention Collective
| Distribution de flyers dans...
| Palestine – la paix dites-v...