navigation

La guerre en Algérie ce n’est plus une guerre civile 11 septembre, 2007

Posté par benchicou dans : Nos lecteurs analysent l'actualité , trackback

 Par : Yenam

La guerre an Algérie a évolué, nous entrons dans une autre phase de la stratégie de prise de pouvoir par l’internationale islamiste en vue d’instaurer le califat pour une ouma islamiya où le Maghreb et surtout l’Algérie semble présenter des réticences à ce projet pour des raisons historiques et civilisationnelles.

Le FIS, GIA, FIDA, n’étaient que des étapes de transition vers ce nouvel ordre, une stratégie sur laquelle avaient mis le doigt deux éminents sociologues M’hamed BOUKHOUBZA, Djilali LIABES entre autres et qui avaient été exécutés manu militari et sauvagement  avant qu’ils ne puissent mettre à nu cette politique sur la place publique.

La guerre en Algérie ce n’est plus une guerre civile entre des algériens égarés et un pouvoir corrompu non ! C’est bien plus grave que cela ; c’est une guerre contre une organisation maffieuse  puissante et  internationale avec ses relais directs (les partis islamistes entre autres) et indirects tels que « le système » qui pense sauvegarder ses intérêts et tirer profit en s’alliant et en s’alliant avec les islamistes  d’El Qaida.

El Qaida ne négocie pas ; on ne négocie pas la parole de Dieu et encore moins une réconciliation avec un peuple décrété impie !ça n’a aucun sens. 

Le vieux rêve de la ouma islamiya est toujours vivace et c’est sur ce sentiment que l’organisation El Qaida travaille en abolissant les frontières entre les pays,  d’abord financièrement grâce à l’argent des pays du Moyen Orient et politiquement avec l’endoctrinement à moyen terme des populations locales en maintenant dans des postes clés leurs envoyés spéciaux : mainmise sur l’école algérienne via BENBOUZID durant près de 20 ans !!!!! Pour éviter toute reforme de l’enseignement  en vue d’une ouverture des esprits.

Les enjeux ont changé pour ne pas dire évolué.

D’où l’impasse de la « réconciliation » voulue par Bouteflika. Négocier avec qui ?  Nous n’avons plus affaire à une guerre fratricide ou il est question de réunir les protagonistes pour trouver un terrain d’entente entre frères comme l’a dit Bouteflika à Batna pour remettre sur le tapis sa réconciliation.

Maintenant le mouvement islamiste algérien avec le GSPC n’est qu’une filiale d’El Qaida qui est une organisation lourdement armée et financé par l’internationale islamiste et les pays du moyen orient .

El Qaida a déclaré la guerre à l’Algérie mais nos gouvernants ne semblent  pas avoir pris la mesure du danger en faisant croire à la population qu’il ne s’agit que d’une tentative de réhabilitation du FIS ou autres balivernes.

Il s’agit d’une véritable guerre de recolonisation de l’Afrique du nord par un mouvement radical salafiste un mouvement chargé de propager la parole de Dieu où il n’est question ni de négociation et encore mois de réconciliation.

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

Commentaires»

1 2
  1. L’analyse faite par Yenam, est d’une grande lucidité, il n’y a que le pouvoir et ses relais qui n’ont pas encore compris que leur politique nous mène droit vers un régime théocratique. Il est même malheureux que des démocrates participent d’une manière directe ou indirecte à cette confusion. Il est grand temps que la société civile se mobilise, avec tous ceux qui veulent construire une algérie libre, démocratique, républicaine et laïque.
    L’ Algérie a les moyens humains et financiers pour sortir de la crise que nous connaissons et pas uniquement depuis l’arrêt du processus électoral de 1992, mais depuis le mauvais départ de 1962. Une conférence nationale doit regrouper tous les démocrates de ce pays où qu’ils se trouvent, dans les institutions et dans la société, avec la participation des intellectuels démocrates, des scientifiques démocrates, des artistes démocrates, des cadres démocrates, des travailleurs démocrates, des femmes démocrates, des jeunes démocrates, etc, etc. En un mot on ne construit une république démocratique qu’avec des démocrates. Cette conférence doit réfléchir aux nouvelles institutions, à une nouvelle direction pour le pays, un nouveau gouvernement de combat républicain, pour l’instauration de la véritable république Algérienne démocratique et moderne. La séparation du politique et du religieux doit être effective avec la suppression de l’article 2 de la constitution, ou plutôt se préparer à une nouvelle constitution en fonction de cet objectif. Prenons des décisions le plus rapidement possible avant le chaos qui nous mènera inévitablement à une république islamique.
    Fouad.

  2. Combien de temps devrons-nous encore attendre pour que le pouvoir mette la priorité absolue dans la defense de son peuple dans toutes les decisions et les actions qu’il entreprend ?

  3. J’aurai bien aimé que l’article que je viens de lire soit seulement une simple « moquerie », j’aurais bien aimé y déceler une faille pour le rejeter. Malheureusement, c’est la triste réalité!.

    Que dire de plus chers amis, sinon d’ajouter une « formule » que Lénine a utilisé en 1902 : « QUE FAIRE ? »

    Au fait, que veux dire le mot terrorisme ? Littéralement, ce mot veut tout simplement dire : Terreur, Violence.

    Voyons : quelqu’un qui pratique l’exclusion, qui proclame haut et fort que la langue française est la langue du colon, n’est-ce pas une forme de terrorisme ?. Lisons la loi sur l’arabisation, elle est disponible sur le net. N’est elle pas elle-même une terreur ? Obliger un responsable à ne pas utiliser la seule langue qu’il maîtrise, n’est-ce pas une terreur ? Proclamer que Kateb Yacine est un apostat, n’est-ce pas une terreur ? Faire une fetwa appelant implicitement au meurtre, n’est-ce pas une terreur ? Interdire la liberté de pensée et de culte, n’est-ce pas une terreur ? Imposer la pensée unique n’est-ce pas une autre forme de terreur ?

    Et, enfin, ne doit-on pas paraphraser Clausewitz pour dire que «Le terrorisme, c’est la continuation de la ‘’politique’’ par d’autres moyens, à savoir par la violence»» ?

    A l’évidence, il faut redéfinir le mot terrorisme. Mais les occidentaux, intérêts obligent, seront-il d’accord ?

  4. à fouad
    bravo pour votre idée géniale.
    chercher des démocrates et établir une véritable démocratie avant que ne s’etablisse une républlique théocratique.
    pas mal votre idée,etablir une démocratie de salon.
    mais le petit peuple n’en veut pas.
    et que pensez vous d’elections libres?n’est-ce pas une meilleure alternative?
    ah j’ai oublié,le peuple n’est pas mur:la fameuse allocution : »on s’est trompés de peuple ».c’est de qui? ah de said sadi(que).

    on ne va pas lui donner l’occasion de voter car il ne sait pas voter.

    allez zut,eliminons les islamistes du processus electoral et faisant un vote:le resultat 2% c’est à dire 200000 voix.

    avec ces 200000 voix ,vous batissez une nouvelle démocratie,des institutions nouvelles,de nouvelles lois:le temps de changer l’article 2 etc….

    mais bon dieu ou est-ce que vous allez denicher ces 200000 voix?

    allez je vais vous orienter:pour trouver des démocrates,cela vous evitera de trop chercher:visitez les bars-les cabarets-les dancing-les plages etc….

    vous en trouverez pas mal.mais attention ils sont saouls et ivres:conseillez les de bien choisir le condidat:un homme averti en vaut une voix en la faveur de la démocratie.

    quant à nous on la veut republique islamique.
    par les urnes ou par les armes,choisissez celle qui vous plaise.
    on est désormais obligés de vivre ensemble.
    vous ne pouvez établir votre démocratie et nous sommes vivants.
    vous ne pouvez nous eradiquer car vous l’avez déja essayé et vous avez echoués.
    vous ne pouvez laiciser ce peuple,car s’est ancrée dans ses gênes « lailaha illalah mohammed rassoul allah ».
    nous sommes devenus vos cauhemards qui ne cessent de vous troubler.
    on est là,vous êtes aussi parmi nous:nous sommes plus nombreux alors qui sera la gagnant?
    à bientôt

  5. Si Brahami, on peut « s’amuser » a redefinir le mot terrorisme dans toutes les langues ,il aura toujours le meme sens comme vous l’avez parfaitement decrit. Ne vaut il pas mieux s’attaquer a la racine du mal, cette exclusion cet ostracisme qui a marginalise tout un peuple qui voit ses enfants se faire exploser. Une remarque me fait reagir dans l’article signe Yenam… » nos gouvernants ne semblent pas avoir pris la mesure du danger « …Comme ils n’ont pas su evaluer toutes les perspectives depuis 1/2 siecle.
    elMenfi

  6. la deliquescence, puisqu’il ne s’agit que de cela, avait été entamée le jour oû l’ON » avait constaté l’erreur commise : on a permis aux premiéres generations post 62 de s’instruire, en beneficiant de la pedagogie francaise
    Arrivées sur terrain à partir des années 80, elle remettaient en cause, entre autres politiques (l’industrie industrialisante, la revolution agraire etc….) tout le desastre de la politique SOCIALISTE
    Le remède : DETRUIRE CETTE ELITE
    Les moyens : – Terrorisme
    – Chute du pouvoir d’achat(1euro = 100 DA,alors qu’à coté, des pays pauvres comme le Maroc et la Tunisie
    1 euro = 1,7 DT ou Dirham ???????????)
    – Fermeture des societes (qui sonnaient deja ………..le glas de notre SOCIETE, ne se souvient’on pas du costume que portait le directeur de l’entreprise se trouvait etre porté par le bouab, aujourd’hui c’est ce bouab qui a pris la place du dirlo) pourque ses ouvriers ou travailleurs soient au chomage et ne peuvent constituer un mouvement protestataire socio-economique etc ……………………..

  7. gaaad,
    en lisant ton torchon, j’ai deviné ton ivresse.on n’écrit pas dans « le matin » avant de se dessôuler, cela te rappelle quelque chose ,comme avant de… il faut…dans ta propre religion?
    alors, un peu de respect pour les autres svp!

  8. gaad

    vous repondez à la question : ou sont les democrates ? ils sont dans les bars et dancings

    ou sont les islamistes? ils sont dans les maquis et dans les mosquées à confectionner des bombes contre des algeriens qui ne leur rien demandé ils sont dans les mosquées à bourrer le crane de pauvres adolescents pour en faire des bombes humaines…..

    je prefere encore l’ivresse des bars à la folie des islamistes

  9. Gaad a le droit de s’exprimer. Moi aussi,je suis pour des élections libres pour voir certes l’instauration d’une république islamique, mais surtout pour que la Kabylie soit indépendante, totalement autonome. Je crois qu’avec au moins 2,5 à 3 millions de citoyens, la Kabylie peut vivre dans l’indépendance.
    Vous voyez Gaad, je suis d’accord avec vous, mais votre république islamique vous la ferez dans toute l’ALgérie mais pas en Kabylie !
    Straitoui

  10. (nous sommes devenus vos cauhemards qui ne cessent de vous troubler.)(message 4 signe gaad). Vous dites la une verite Si Gaad. Vous etes un cauchemar et vous avez peur de vous meme. Et c’est tellement vrai que vous avez « decide » de repandre l’enfer sur Terre. Le cauchemar c’est votre propre mort et pour tenter d’y echapper, vous n’hesitez pas a tuer les autres. Vous etes loin, tres tres loin du paradis. Qu’est ce qui vous trouble tant? la liberte?
    elMenfi

1 2

Laisser un commentaire

Alliance des Empereurs |
UN JOURNAL |
GlobalWarning |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Convention Collective
| Distribution de flyers dans...
| Palestine – la paix dites-v...