navigation

Le président Bouteflika a personnellement mené une enquête sur le kamikaze de Batna 12 septembre, 2007

Posté par benchicou dans : Algérie : Islamisme et terrorisme , trackback

 

Il a convoqué la nuit de l’attaque des responsables sécuritaires

Selon des sources crédibles le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a mené lui-même  une enquête préliminaire  autour de la personne qui l’a ciblée jeudi passé lors de sa visite à Batna. Des sources ont révélé que le président a longuement « interrogé » des responsables sécuritaires qui ont découvert le plan du kamikaze Belezrag Houari, dit « Abou Mokdad l’Oranais ».
Dans le même contexte El Khabar a su que le ministre de l’Intérieur au même moment rassemblait des responsables sécuritaires locaux, essayant d’enquêter sur ce qui s’est passé avec des cadres sécuritaires qu’il a violemment critiqué.
 Sur un autre plan, un jeune de 17 ans, blessé lors de l’attentat de jeudi, a succombé à ses blessures, élevant le bilan à 21 victimes.
Par ailleurs, des inconnus ont attaqué hier un paysan dans la wilaya de Batna ils lui ont tiré dessus et se sont enfuis le laissant à moitié mort.
Les services de sécurité ont encerclé, selon des témoins, la route de Tazoult, Batna, après des informations faisant état de la présence d’une bombe, renseignements qui se sont avérés faux.

Commentaires»

  1. On touche pas au parrain,surtout que le  » tueur  » vient du même bord,donc il fallait que le boss de la république des guignols,fassent lui-même son enquête cela dénote l’indigence de l’individu,mais au faite ou est-ce qu’il est passé le général Toufik,l’inamovible patron du DRS? Lui il est payé par le contribuable pour ne rien prévoir et personne ne lui demande des comptes sauf un mais il a été assassiné il s’agit bien-sûr du président Boudiaf Mohamed que dieu ait son âme,tant que j’y pense,un des « moudjahid » qui a pris la parole pour dénoncé le carnage de Batna,n’est autre que l’ancien commandant de l’ANP Amar Mellah. Il s’agit de cet officier qui a tenté d’assassiné le président Boumedienne pas loin du palais du Gouvernement. Il avait été condamné à 15 ans de réclusion criminelle,d’ailleurs comme Tahar Zbiri et son coup d’etat raté contre Boumedienne lui il est devenu par la magie de Bouteflika sénateur!!!!!! Tant que le délit est grave Bouteflika pardonne les exemples ne manquent pas et quant c’est minime c’est la cata,voIla l’Algérie de Bouteflika c’est le royaume de l’inpunité

  2. le jour de l’attentat un journal algerien a relevé le fait que Bouteflika s’est personnellement chargé d’enquetter sur le déroulement de l’attentat. aprés cela aucun journal algerien na relayé cette information. je me pose la question pour quoi? bouteflika n’aurait t’il pas confiance en ses propres services de sécurités?

  3. Un étranger m’a dit un jour: Les Algériens ont une conception des choses très moyenâgeuse. Très précaire.
    J’ai dis : Comment ça?
    Il me dit: vous gérez votre pays comme on faisait dans les tributs.
    J’ai dis: Ha oui…
    Il me dit: Les gouvernants gèrent les institutions comme leur propre maison. Ils considèrent les citoyens comme leur propre sujets.
    J’ai dis: Alors pourquoi ils les terrorisent?
    Il me dit : Ha, Justement c’est la cohérence de cette conception tribale qui veut que:  »Celui qui te protège se doit de te faire peur aussi… »
    Alors je me suis rappelée un dicton de chez nous dont on est fier:
     »N’hab èlli Yakhlaani ouè Yam’naani » c’est à dire: Je choisi celui qui me fait peur et qui me protège.

    Je me suis aussi rappelé le fait que beaucoup d’Algériens ont voté pour Boutef, effectivement, pour l’intensité de son agressivité lors de ses discours pourt venir à bout des terroristes violeurs et égorgeurs.
    En ce qui concerne La réconciliation, personne n’y croyait, car tout simplement, cela ne fait pas parti de la vraie nature de l’Algérien. Elle était stratégique? Peut-être!
    Depuis quand Boutef pardonne t’il sincèrement? Un simple livre écrit sur sa personne, l’a sorti de ses gongs. Un Américain aurait sauté sur l’occasion pour faire sa pub et retourner la réponse sous forme de livres afin de s’enrichir encore plus…
    C’est qui le futé?
    Nos valeurs doivent être repensées courageusement. Elles doivent être complètement remises en question collectivement et publiquement pour les valider. De nos jours, on ne meurt plus pour ses idées. Cette manière révolue est inefficace. Par contre on se creuse les méninges pour trouver le moyen de répliquer.

    Ce n’est certainement pas en acceptant ou en refusant les valeurs musulmanes en bloc, que nous allons y arriver.

    C’est un travail passionnant des médias d’abord et de l’école aussi.
    Nous avons besoin de produire des pièces de théâtre, des films et d’émissions de télé, des blogs, qui mettent à nu nos tares et nos futiles conceptions.
    Après ça, peut être, nous aurons un gouvernement qui nous ressemble.

Laisser un commentaire

Alliance des Empereurs |
UN JOURNAL |
GlobalWarning |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Convention Collective
| Distribution de flyers dans...
| Palestine – la paix dites-v...