navigation

Lettre d’un citoyen à Abdelaziz Bouteflika : « Désolé Mr le Président, vous ne pouvez prétendre à un 3eme mandat » 12 septembre, 2007

Posté par benchicou dans : Nos lecteurs analysent l'actualité , trackback

 

Désolé Mr le Président, vous ne pouvez prétendre à un 3eme mandat de Président de la République, car vous avez démontré au courant de votre carrière de Président de 1999 à ce jour que vous n’êtes pas à la hauteur des tâches qui vous sont confiés par le peuple et que vous éprouvez des difficultés à mener à bien votre mission.
Vous avez failli à votre serment et vos deux précédents mandats sont pollués par les vols, la corruption à outrance et la spoliation par votre entourage des biens et deniers de l’état.
Cet état de faite est une insulte au tempérament discret de notre peuple aujourd’hui au seuil de la folie puisque bon nombre nommés HARRAGAS se jettent à la mer pour en avoir ras-le-bol de cette vie quotidienne avec d’énormes difficultés tous azimuts sous l’égide de votre Présidence.
Vous êtes également à l’origine de l’esprit petit bourgeois qui s’est introduit par des voies de corruptions, des manigances, des gestions abusives et des profits malsains dans les rangs de nos cadres et de nos officiers supérieurs de l’armée.
Vous êtes Monsieur le Président entourés par vos subalternes complaisants qui ne peuvent dévoiler leur passé parce que ils sont tout simplement HARKIS à l’époque coloniale et tortionnaire par la suite à la SM pour uniquement se venger et faire souffrir les véritables enfants de cette patrie.
Comment expliquer votre aide à l’égard des « Algériens » qui ont changé délibérément de nationalité qui ont même accepté de chanter à ISRAEL dans la mesure où  ils sont invités alors que des citoyens affrontent quotidiennement la misère et les difficultés de la vie.
J’en connais Monsieur Le Président toute une famille morte parce qu’elle mangeait chaque jour de la NOUKHALA (aliment du bétail) avec du lait LAHDA et quel est le sort de ces femmes SDF à l’heure ou KHALIDA TOUMI inaugurait ALGER capitale de la culture arabe et ou des dépenses ahurissantes ont été enregistrées et portées à la connaissance des citoyens par le bais des cadres de ce Ministère.
Avouez au peuple Monsieur le Président que vous n’étiez pas en mesure d’instaurer des nouvelles structures susceptibles de favoriser et de garantir l’émancipation du citoyen avec la pleine jouissance de ses libertés.
Rendez vous compte que ces chaînes interminables continuent d’exister partout ou vous vous rendez tandis qu’on fait parvenir aux charognards du pouvoir et aux ex terroristes tout ce dont ils désirent et s’accordent même le privilège de rouler en 4/4 au vu et au su de tout un peuple victimes de leurs barbaries et atrocités.
Vous me direz que c’est le peuple qui s’est prononcé dans le cadre de la réconciliation national pour une paix. C’est une réplique mais ou est donc cette paix ? Alors que vous savez très bien que la démocratie populaire : c’est l’édification consciente du pays et du pouvoir aux mains du peuple.
Avez-vous condamner et combattu un seul instant l’étalage de l’aisance et du luxe, le gaspillage des deniers de l’état , les dépenses somptuaires  et les traitements mirifiques au profit des commis de l’état et des officiers supérieurs de l’armée.
Intimer une enquête Monsieur le Président, vous verrez ce dont ils étaient capables d’acquérir illégalement durant vos deux mandats et notamment dans le foncier.
Inutile de vous parler de la Justice de notre pays car tous les tribunaux offrent une image désolante et dégradante durant vos deux mandats et les décisions rendues « Au nom du peuple » sont souvent remises en cause.
Nous sommes devant un dysfonctionnement avéré de cette institution au point de constater que nos magistrats sont corrompus.
Comment expliquez vous monsieur le Président les astronomiques pertes de caisse sociales, déposées illégalement à KHALIFA BANK et dont les auteurs avait assumer la responsabilité de cette transaction devant la justice se trouvent encore en liberté.
Ils bénéficient d’une impunité sans précédent avalisée d’ailleurs par la présidence.
Comment se fait il que vos proches impliqués pourtant ne soient pas cités par la chambre d’accusation lors du fameux procès de Khalifa Bank.
Par ailleurs, l’Algérien relève sans équivoques dans votre politique économique le recours aux formes de subjectivisme, l’approximation et la tendance à idéaliser la réalité en ne retenant que les aspects spectaculaires.
Ainsi beaucoup d’indices restent à ce jour divergent d’une institution à une autre et sciemment superflus alors que des études socio-économiques doivent s’appuyer sur l’analyse objective des faits et l’appréciation correcte des réalités.
Il y a donc nécessité de faire connaître aux Algériens vos clarifications dans les domaines suivants :
1. La croissance et son incidence sur le niveau de vie des Algériens
2. Comment est géré l’argent octroyé aux wilayas. Est il budgétisé et fait il partie du plan de relance
3. La destination du fond de régulation et les réserves de change ;
4. Existe il une stratégie économique dans les milliards de dinars dépensés dans le cadre du budget d’investissement.
5. qu’est ce qui motive la privatisation et le recours aux investissements étrangers.
6. Pourquoi les ratios de l’emploi et du chômage n’ont jamais reflété la réalité et pourquoi des bas salaires pour une très forte inflation.
Ce sont là quelques manquements à vos obligations de Président de la République.
Retirez vous Monsieur le Président et partez en retraite
Smain

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

Commentaires»

1 2 3
  1. Helas, c un constat réel qui reflete l’amer quotidien des algeriens : la rapine ds l’impunité totale, le chomage, les harragas, la hogra , le nepotisme, la montée de tous les prix des produits de consommation courante etc …

    Cette lettre devrait faire l’objet d’une petition nationale !

  2. Merci pour cette contribution.
    On a rien a ajouter.
    Il a resume la vraie situation Algerienne

    ALI

  3. Le président n’est en rien responsable de cette gabégie; je crois que l’auteur de cette pseudo lettre d’un algérien, est l’oeuvre d’un frustré revanchard .

  4. j’approune à fond cette contribution,elle résume le marasme et la malvie des algériens ,confrontrés à des prédateurs à tous les niveaux,merci SMAIN.

  5. Bouteflika est un imposteur, un menteur et un incompétent.
    Vous devrez partir monsieur le président, vous n’êtes plus crédible. Allez vous en! Quittez l’algérie…

    Afin d’obliger le départ de Bouteflika, effectivement, cette lettre devrait faire l’objet d’une petition nationale! .

    L.H

  6. oui pourquoi pas une pétition nationale ? jusqu’à quand allons nous rester les bras croisés (je sais que beaucoup ne se croisent pas les bras et donnent ou ont donné qui de sa vie qui de la prison, qui en écrivant..)Ce sont des fantôches, ceux qui n’hésitent pas à affamer la population et qui ne lèvent pas le petit doigt contre ceux qui ont commis et qui commettent des atrocités.. ceux là sont des fantoches, leur seule force est notre silence…alors..une pétition nationale ?

  7. Bravo Samin, il faudra rajouter que 10 ans au poste de président de la république est déja trop, en plus de situation sanitaire …

  8. A notre ami Mechakra,

    Alors a qui la faute ? Il est bien le president n est ce pas?
    Ou il doit veiller sur le peuple ou la nation ou il doit partir!
    Avec la recrudescence des attentats,la corruption,la malvie,la cheret de la vie,les haragas,le chomage ,les maladies hydriques,notre « breziden » a failli a sa mission ! Alors il doit partir et « rentrer chez lui » comme il le disait si bien ,et surtout qu il est malade .On lui souhaite qu il se retablisse dans sa retraite!

  9. je suis d’accord pour cette pétition national, l’Algerie vie aujourd’hui dans un despotisme qui dit pas son nom.

  10. Je t’estime M. Smain, mais tu as oublié l’important, le poumon de l’algérie c’est le pétrole et le gaz dont les beneficiaires sont les européens et le clan  »Bouteflika ». Nos grand pères ont sacrifié leurs vies pour qu’on soient tous propriétaires des richesses du pays, et ce n’est pas le cas à ce jour, le colonialisme existe toujours, il a seulement changé de main et de forme.

    Saha ramdankoum.

1 2 3

Laisser un commentaire

Alliance des Empereurs |
UN JOURNAL |
GlobalWarning |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Convention Collective
| Distribution de flyers dans...
| Palestine – la paix dites-v...