navigation

Et si on parlait de l’irakisation de l’Algérie ? 13 septembre, 2007

Posté par benchicou dans : Nos lecteurs analysent l'actualité , trackback

 

    Il faut que les Algériens comprennent une évidence que nous martelons ici depuis des lustres:-1/. L”irakisation de l’Algérie est une hypothèse de travail qui doit être non seulement permanente dans l’esprit et les actions de nos dirigeants (militaires et civils) mais également dans celui de tous les citoyens. La négliger est tout simplement criminel! Pour survivre, l’Algérie qui évolue dans un environnement géopolitique hostile n’a d’autre alternative que d’être forte militairement, politiquement, économiquement et technologiquement. Hélas ni notre Président, ni nos célébres ‘mokhs’ en activité ou à la retraite ne semblent avoir pris conscience de la dimension de ce péril! Et j’ajouterai même pour être honnête : ni les participants de ce Blog (moi compris!)-2/. Cette ‘irakisation’ qui était ’soft’(projet méditérranéen, absorption de sonatrach par gdf) va devenir de plus en plus ‘hard’ avec l’arrivée de Sarkozy qui a entrepris d’être le Bush européen et qui doit sa Présidence de la France au lobby américano-sioniste (ainsi que Angela Merkel d’ailleurs) et va s’atteler à greffer sur l’Algérie (principalement) l’approche des néoconservateurs en Irak.

    -3/. La mise en action de ce plan est une question de dizaines de mois et est favorisé par une double opportunité: l’Algérie s’est affaiblie géopolitiquement (régionalement, continentalement, mondialement), économiquement (privatisations ‘à la russe’), moralement (perte de valeurs patriotiques, deliquessence de la société, injustice) et en dépit de ses réserves de dizaines de milliards de dollars continue d’accroitre son seuil de vulnérabilité (dépendance agro-alimentaire de l’étranger, quasi absence de production nationale, fuite ou perversion de son élite, corruption top-down etc..)

    L’axe Paris-Washington-TelAviv avec en arrière plan le soutien de celui de Rabat – Ryad – le Caire est en train de jouer la montre et attend que le pays soit suffisamment mûr pour le faire imploser de l’intérieur. Les récents attentats ne sont que des réglages de scénarios qui seront autrement plus décisifs…

    Et sur cette voie de l’implosion, nous y allons gaiement – un à un et forts de notre tribalisme regénéré – et …bravement, au nom de la … démocratie, de la laicité, de la liberté, de l’état de droit etc ..

    En résumé et en conclusion: continuons à faire le jeu de Bush et (maintenant) de Sarkozy, et vous verrez: l’Histoire nous le rendra ‘bien’!!!!

    Cordialement

    Sofiane

Commentaires»

1 2
  1. Je ne crois pas à une Irakisation de l’Algérie, et ce, pour les raisons suivantes :

    1-Notre pays a pu faire face, durant plus de 10 ans, à de nombreuses tentatives de destabilisation (terrorisme massif, interférences et manipulations étrangères, enclavement politico diplomatique…) dans un contexte économique et financier extrêmement contrariant et hostile (cessation de paiement, rééchelonnement, actions de désinformation émanant de la Coface, PAS/FMI…).

    2-Précisément, le contexte a changé : la menace terroriste, après une timide « délocalisation » est devenue mondiale, internationale.
    Aucun pays n’est à l’abri d’un attentat suicide ni des effets collatéraux d’une action terroriste contre des pays voisins ; Dans ces conditions et par analogie à la décennie noire, l’Algérie n’est plus seule dans sa lutte antiterroriste.En tout cas, elle est moins isolée.

    3-Du fait de la mondialisation du fléau terroriste, on peut soutenir l’idée selon laquelle la coopération deviendra une nécessité ; elle est déjà une réalité, se traduisant par des échanges de toutes sortes entre les services des pays concernés ;

    4-Une « implosion » de l’Algérie n’intéresserait pas les pays riverains de la méditerranée qui sont eux-mêmes sous la menace d’Al QAIDA (cf les attentats de Madrid et la menace qui plane sur la France).

    5-Sur l’axe Paris-Tel Aviv-Washington, on peut épiloguer tant qu’on voudra ; cela ne devrait pas nous faire oublier l’existence d’une importante coopération économique algéro française et algéro américaine ; pour l’heure, rien n’indique que cette coopération décline, bien au contraire. Des contrats d’envergure sont signés assez périodiquement dans ce cadre. Les intérêts des pays respectifs semblent équilibrés, en tout cas préservés.

    6-Sur le contenu des hypothèses de travail, il ne faut certes rien négliger ; il convient de théoriser le maximum de perspectives, mais une telle démarche n’est pas réductible aux seules convoitises que l’Algérie suscite ; elle devrait s’étendre à toutes les problématiques susceptibles de présenter des implications (y compris positives) sur notre économie, notre avenir.
    Le projet d’Union méditerranéenne ne devrait pas nous faire peur ; il faut le thématiser (ce que nous n’avons toujours pas fait) ou, à défaut, le mettre en concurrence avec d’autres alternatives. Il nous appartient de réfléchir à ces alternatives humblement, en respectant les arguments des uns et des autres.

    7-Avec un potentiel de 200 milliards de dollars (je dis bien 200 milliards de dollars), nous devrions pouvoir placer durablement notre pays sur la trajectoire du développement. Il s’agit donc de rentabiliser économiquement, stratégiquement et politiquement ce potentiel ; il faut proposer des modes opératoires et sortir des constats sur lesquels tout le monde ou presque est d’accord, mais qui ne font pas avancer le débat. On pourra évidemment revenir sur les modes opératoires.

    Batni Trolard

  2. Mr Batni Tolard,

    Vous maitriser le domaine des finances,moi j’y capte pas grand chose,j’ai une question si vous le pemettez:

    Dans les années 80: 1DA = 0.5franc=0.075euro(Baril à 20 dollars)
    Aujourd’hui 2007 : 1 DA=0.03fr=0.01euro(baril à 70 dollars)

    Je sais que ma question doit vous parraitre bête mais je ne comprends pas pourquoi au moment ou l’on est sensé etre riches on est si pauvre?

    Le baril fait 4 fois plus qu’en 1980 et le DA fait 7 fois moins,pourquoi?

    Merci

  3. personne dans notre Région ne souhaite « l’irakisation de l’Algérie », que ce soit au niveau des Peuples vivant dans cette Région ou au niveau de ceux qaui les gouvernent pour la bonne raison que « l’irakisatrion » de l’Algérie ne fait l’affaire d’aucun pays limitrphes à l’Algérie, bien au contraire !!
    alors mr sofiane inutile de parler d’axes par ci et d’axes par là, surtout d’un imaginaire axe « Rabat- Ryad… », c’est tout simplement de la paranoïa,
    les problèmes de l’Algérie sont bien connus des Algériens eux-mêmes, et vous savez tout autant que moi , où réside leur solution, mais en tant que marocain, je ne me donne pas le droit de m’immiscer dans les affaires internes de l’Algérie, je vous demande seulement de chercher sur place où le bât blesse et ne pas jeter avec une telle légèreté l’anathème sur les pays voisins:
    comme on dit chez nous « 6a7et assam3a 3al9o al7ajjem »..

  4. Batni trolard tu as tort de penser ainsi et tu dois réfléchir autrement Sofiane sait de quopi il parle et OOOh combien il a complètement RAISON !!! et l’actualité le preuve tellement que même les idiots le savent .
    Révise tes données et ne t’arrête pas à la lecture du superficiel, fonce vers le fond et tu verra que l4Algérie est en train de se faire vendre parce que ils arrivent à faire avaler à des gens comme toi aujourd’hui tout ce que tes enfants n’accepterons jaais demain car ils seront des prolétaires de demain… et c’est aussi en ce sens que Sofiane dit que c’est criminel ! Oui nous sommes criminels de savoir que nous sommes en train d’acquiésser avec notre silence strident, les enchères des parcelles de ne notre patrie ! SOFIANE A RAISON ET NOS EXPERTS LE CLAMENT! REVEILLONS-NOUS ET RESISTONS CHACUN A SA MANIERE, l’ALGERIE AUX ALGERIENS PAS A KHELIL NI AUX AMERICAIN !
    Pour se convaincre lire le discours de SARKO à Toulon ainsi que les analyses courageuses de Olivier Le Cour Grandmaison, c’est tellement clair !
    Un grand Bravo à toute l’équipe du Matin pour leur Amour de l’Algérie d’ou la critique de la délapidation de ses Bien physiques et surtout morales…
    Pour certains la jeunesse c’est la richesse de son pays,pour d’autres c’est un malheureuse charge…
    Merci à sofiane.
    M’çammi.

  5. Je partage malheureusement beaucoup le point de vue de Sofiane, sur une Irakisation de l’Algérie.

  6. mr sofiane , la prise de conscience est libératrice .
    mr batni , dédramatiser ou ignorer un danger réel , ne nous fera pas l économie de le vivre .
    gouverner , c est anticiper les évenements .
    le peuple se doit d etre au moins d accord sur les fondamentaux .
    toute politique qui n oeuvre pas vers une indépendance économique , vers une promotion du savoir , de L HISTOIRE , de la responsibilité politique et militaire , nous mènera vers plus bas ou l on est
    aujourd hui .
    nos politiques naviguent à vue !
    soyons conscients des risques encourus !

  7. Mr Trolard,

    C’est exactement le langage-propagande du système.
    Vous emblez jubiler sur 200M USD.

    -Tant qu’il n’y aura pas d’état de droit
    -Tant que continue l’injustice
    -Tant que des ministres sont recyclés depuis 62
    -Tant qu’on continue d’importer 99% de nos besoins
    -Tant que le système éducatif reste anachronique et complétement déconnecté du monde d’aujourd’hui
    -Tant qu’on infantilise le peuple par des médias publics dignes de l’ère de Staline
    -Tant qu’on reste culturellement complètement dépendants de FAFA
    -Tant que la liberté d’expression, de débat, d’organisation politique,syndicale,… n’est que chimère
    -Tant qu’on encourage le peuple à sortir dans les rues pour applaudir le père de la nation, le sauveur,
    -Tant que rien n’est soufflé sur les vraies statistiques des données socio-économiques du pays
    -Tant qu’on continue à financer les régions du pays au gré de la bonne humeur du prince
    -Tant qu’aucune regle, aucun consens, aucune équité ne gouverne la répartition de la rente aux différentes r`gions du pays
    -tant qu’on justifie l’injustifiable et on défend l’indéfendable

    Tant que ..Tant que je peux continuer ainsi longtemps

    L’irakisation, l’afghanisation, la somalisation, la soudanisation (darfouration), la bosnisation, et meme la kurdisation de l’algérie reste d’actualité

  8. “…Pour se convaincre lire le discours de SARKO à Toulon ainsi que les analyses courageuses de Olivier Le Cour Grandmaison, c’est tellement clair !”…( message 4).
    Mais pourquoi donc faudrait il faire davantage confiance aux “analyses” de ces messieurs plutot qu’a celle de Batni Trolard( message 1) ?
    Dans toutes ces reflexions, un point capital semble nous echapper. C’est la volonte des Algeriens de choisir leur destin. Que ce soit Bush ou Ben Laden, on veut toujours nous imposer quelque chose et “nos dirigeants” lorsqu’ils sont depasses, sortent a chaque fois l’epouvantail de “la menace exterieure” . C’est un jeu bien connu; c’est meme un cas d’ecole. Alors fions nous a notre propre analyse. L’Algerie ne sera pas plus l’Irak que l’Afghanistan pour des raisons historiques, politiques, culturelles, economiques, sociales et surtout en raison de sa situation geostrategique.Nous n’avons meme pas conscience de notre force qui pourtant a ete un atout majeur durant ces annees de terreur. D’autres pays auraient depuis longtemps deja sombre dans le chaos. Et ce n’est pas, quoi q’on dise, le chaos.La situation a ete pire et nos difficultes proviennent probablement d’un decouragement et d’une desaffection du sentiment de notre algerianite. C’est a cela que devraient s’appliquer nos dirigeants. Construire, Reconstruire, consolider ce socle psychologique essentiel a l’edification d’une societe juste. Le “reste”, le petrole, les finances…ne sont qu’accessoires. Il n’y a qu’a voir le Japon qui s’est construit sans ces ressources mais dont la population s’attache a defendre des ideaux auxquels elle croit. Est ce notre cas? Est ce que nous sommes pas , nous aussi, responsables de “cette vente de l’Algerie”?. Quand on crache dans la soupe, a t on encore le droit de dire qu’elle n’est pas bonne?
    elMenfi

  9. A défaut  » d’État de droit, cette litanie des  » tant que… » qu’égrène arbiDZ (message 7) est une indication très significative d’un « état d’esprit » négatif propre aux pessimistes qui ne VEULENT rien faire « tant que! »…D’ici là, les poules auront sûrement des dents.
    Sendoussia de kolea

  10. Sofiane a entièrmeent raison:l’hypothèse de travail d’une Irakisation de l’Algérie reste des plus réalistes puisqu’il apparaît de plus en plus évident qu’il existe un côterie favorable à cette Irakisation au sein même du pouvoir algérien. Ce courant, pour ne pas dire cette déferlante,est totalement inféodée à Dick Cheney ( rappelez-vous BRC,la loi sur les hydrocarbures etc).Tout laisse à penser que c’est le DRS, via son chef Toufik, le garant de ce projet de faire de l’Algérie un beylik us avec Hassi Messaoud comme capitale…Ce qui expliquerait l’extrême longévité de Toufik au pouvoir.S’oppose à ce projet de manière assez brouillonne, Boutef par ses flirts avec Chavez,Poutine et Ahmindjenad.L’attentat de Batna devrait en principe pousser Boutef a faire le ménage dans les services et a arracher le dernier clou.Tirer le premier ou périr.Les « intérêts étrangers » derrière son attentat qui on actionné leur filiale local n’attendront pas qu’il meurt dans son lit…Le combat Boutef versus Toufik est largement entamé.Finale le premier Novembre? Le plus triste est que deux petits hommes malades et partiellement dérangés prennent en otage un pays de géants.

1 2

Laisser un commentaire

Alliance des Empereurs |
UN JOURNAL |
GlobalWarning |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Convention Collective
| Distribution de flyers dans...
| Palestine – la paix dites-v...