navigation

Lettre d’un Europén : Comment ne pas voir l’Algérie comme une bombe à retardement ? 14 septembre, 2007

Posté par benchicou dans : Nos lecteurs analysent l'actualité , trackback

Je suis frappé par l’éternelle paranoïa qui règne sur les commentaires de ce forum et sur les commentaires de la presse Algérienne en général. L’éternel « hizb fransa » qui revient en boucle depuis maintenant 50 ans, le parti de l’étranger, l’autre, le méchant, le salaud, le roumi, le « complot ourdi », le évangélistes, les chiites, les blonds, les roux, tous ces malfaisants qui en veulent tant à ces pauvres Algériens, justes parmi les justes, peuple élu, glorifié à jamais par l’éclat de la plus grande révolution du 20ème siècle (c’est une expression que j’ai lu récemment dans la presse Algérienne, je vous le jure, je n’invente rien).
Ce qui me frappe également c’est l’Acharnement que met l’Algérie (pour être plus précis ses « décideurs » que personne ne connait vraiment) à prendre aussi systématiquement depuis l’indépendance des options qui se révèlent catastrophiques à long terme. Expulsion voulue et programmée des pieds noirs, Socialisme soviétique matiné d’Islamisme (dès le début), élimination de toutes oppositions d’essence démocratiques dans les années 60, industries industrialisantes, sacrifice de l’Agriculture, coup de pouce à l’Islamisme, Arabisation hors sol dans les années 70-80, retours aux accomodements avec l’islamisme dans les années 2000 (à l’armée le pouvoir économique, au imams le contrôle social et les vaches seront bien gardées !).
Un tel acharnement des décideurs à mal décider, à se planter sur les orientations stratégiques ne peut effectivement que poser à long terme le problème de la survie du pays. Mais à qui la faute ? qui incriminer ? la recherche de boucs émissaires extérieurs ne fait que rendre plus insoluble encore le problème.
Tout est suspendu à la rente pétrolière. La guerre civile des années 90 s’explique principalement par la crise économique consécutive à l’ajustement des prix pétroliers à partir de 1984. Plus de pétrole, finies les miettes à distribuer.
Mais aucune leçon de ce drame n’a été tirée. A la prochaine baisse des prix, ca recommencera. Entretemps, ca vivotera.
Alors oui, comment ne les voisins ne peuvent ils pas voir, quand on regarde à long terme, l’Algérie comme une bombe à retardement ?
Comme le dit Fellag dans un de ses sketchs, on a même l’impression que l’Algérie attend son prochain colonisateur.
Qu’on aime ou qu’on n’aime pas l’Algérie, ce n’est pas vraiment le problème. Beaucoup d’Algériens sont très (trop) émotifs. Ceux qui se réjouissent des difficultés de l’Algérie n’ont peut être pas conscience du potentiel de destabilisation structurelle que cette situation est susceptible de créer.
L’Europe a tout intérêt à une stabilisation de la situation. Les politiques extérieures fondées sur les intérêts sont beaucoup plus seines et moins meurtrières que celles fondées sur les idéologies et les mythes. On peut dealer quand il s’agit d’intérêts. On ne peut pas transiger sur des principes.
Contrairement à ce qu’on s’imagine d’Algérie, je suis frappé également par le manque d’intérêt des élites Francaise pour le sujet qui est vu de manière très superficielle. Je risque encore une fois de heurter l’amour propre de certains internautes, mais les journeaux Francais sont peu prolixes sur le sujet.
Enfin quelques remarques sur les posts précédents : de quelle arme pétolière disposent les pays producteurs ? si ils ne vendent pas leur pétrole, ils en font quoi ? ils le vendent aux Chinois ? les voilà les futurs colonisateurs de l’Algérie ! vous avez aimé les Français, vous adorerez les Chinois. Ce n’est pas très sérieux, tout ça.
Cela étant dit je comprends que la Chine puisse représenter un modèle pour les décideurs Algériens. la dictature, la corruption avec de la croissance économique. Super comme modèle, non ?

Georges

Commentaires»

1 2 3
  1. bien resumé c tt a fait sa le pays vue de l etranger.

  2. La vraiz question que nous devons poser c’est: Comment éviter une irakisation de l’Algérie ?
    Déjà on se moquait de nous dans les années 80 quand avait commencé la déboumediennisation-islamisation politique des mosquées. On disait: il faut se preparer au pire.

  3. Votre réquisitoire est juste.
    La rente pétrolière fait office de métronome.
    La prospérité ne dépend pas de la croissance économique mais des traders du NYMEX.
    L’Algérie est asphyxiée par son gaz.

  4. Merci George, on aurait grand besoin d’autres européens comme vous, qui ont cette vision de ce pays, les choses seraient bien différentes.

  5. Votre analyse est juste ,il y a beaucoup de signes qui en disent longs et qui nous autorisent à déduire cette meme conclusion.
    Je voudrais dire aussi à Bouteflika qu’en tant qu’Algériennes et Algériens de souche et qui sommes fiers en consequence de notre pleine appartenance à cette terre d’Algérie nous revendiquons haut et fort la laicité et meme plus que la laicite: la liberté de croyance et non-croyance dans notre pays l’Algérie etnous exigeons le respect, la tolérance et le droit à la dignité et à la difference dans notre propre pays .J’ai lu la semaine derniére une page entière du journal EL WATAN qui rendait hommage à Noureddine Rebbah tombé au champ d’honneur , les armes à la main en 1957 à Bouhandés Chréa Wilaya de Blida .Il était mentionné par son frére qu’il était lycéen et membre du Parti Communiste Algérien et qu’il n’avait pas renié ses idées en rejoignant les rangs de l’ALN à l’époque. C’est dire qu’à ses heures de gloire, le communisme avec d’autres tendances ont aussi porté la révolution Algérienne et ceci personne ne peut ni ne doit le nier y compris Bouteflika .
    Ce sont les raisons , parmi d’autres qui font la légitimité et la fierté de notre existence en Algérie qu’on veut nous dénier aujourdhui.
    Ghanima, Béjaia

    Si vous permettez, je vous transmets cet article de PROCHOIX signé par Caroline Fourest sur l’Algérie actuelle.

    Même visé par un attentat-suicide, le président Algérien maintient une ligne suicidaire pour l’Algérie

    Le dernier bilan de l’attentat venant de frapper l’Algérie est lourd : 19 morts et de plus de 60 blessés. Bouteflika, lui, est toujours en vie.

    S’adressant à un groupe d’anciens combattants réunis au siège de la préfecture de Batna, il a défendu sa politique de  » réconciliation nationale « , qualifiée de  » choix stratégique et irréversible du peuple algérien  » :  » Je dis au peuple algérien et au monde entier que nous avons choisi la voie de la réconciliation nationale.Nous n’y renoncerons pas, quel que soit le prix à payer « , a-t-il lancé avant de rejeter aussi bien  » l’extrémisme des islamistes que celui des laïques « .

    En fait de ligne équilibrée, cette réconciliation nationale avec les islamistes sert à maintenir coûte que coûte le pouvoir en place, en nationalisant la régression religieuse. Au lieu de profiter de l’aubaine pétrolière (et donc de moyens étatiques et financiers exceptionnels) pour s’attaquer de front à l’éducation et à la démocratisation du pays. Une avancée qui ne peut se faire sans sécularisation, mais que le régime en place redoute car elle pourrait le confronter à de nouveaux contre-pouvoirs issus de cette société civile en marche. Beaucoup moins repoussoirs que les islamistes…

    Cette stratégie régressive est en partie justifiée par la volonté d’apaiser et de tourner la page des années de terrorisme. Les attentats de ces derniers mois et de ces derniers jours prouvent son inefficacité. Mais Bouteflika persiste et préfère croire à une peste venue soudain de l’étranger. Comme tous les dirigeants autoritaires du monde arabe chaque fois qu’ils sont désavoués par les faits. Les démocrates laïques, eux, continuent de rêver à une Algérie dont le sort ne serait entre les mains ni d’un régime pourrissant, ni d’intégristes précipitant le pourrissement en rêvant de prospérer sur les décombres.

    Caroline Fourest

  6. il y’avait un mec qui avait pondu un livre sur les milles et une manieres de se suicider .eh bien j’ai l’impression que c’est le livre de chevet de nos décideurs,tout simplement ,a la seule difference que les methodes préconisées ,ils nous les appliquent à nous et ne semblent pas tres pressés de le faire pour leurs petites personnes.l’algerie est un vrai cas d’école aujourd’hui .elle represente absoluement tout ce qu’il ne faut pas faire en matiere de politique et d’economie dans un pays du tiers monde.c’est un veritable concentré de betises et d’acharnement en boucle contre soi-meme.pour s’en sortir,les algeriens devraient arreter de faire du nombrilisme et y regarder a deux fois le gouffre immense qui les sépare du monde civilisé.dans le cas contraire,la farce ne durera pas eternellement ,car il y’ aura toujours quelqu’un qui sera tenter de moucher lesz algeriens et les forcer a etre autre chose que les irresponsables qu’ils ne finissent pas d’etre .

  7. George, ne vous inquiètez pas pour l’Algérie.Vous pouvez dormir tranquille.
    Les Algériens continueront à se battre contre un système pourri dirigé par d’anciens sous officiers rompus aux basses manoeuvres ,tortionnaires formés dans vos écoles de guerre Françaises par les Massu,Bigeard,Aussares et autres.Vos doctrines,enseignées jusqu’à ce jour dans vos célèbres institutions, ont été exportés au Chili,Argentine et autres.Et à chaque fois vous formez des assassins de la pire espèce dont la fierté est la formation d’escadrons de la mort qui assassinent de pauvres innocents.Ces assassins sont la honte de l’ humanité .
    Vous parlez de corruption.Là, les Français sont les grands maîtres,tous ces scandales qui font la honte des dirigeants français et ce, au plus haut niveau de l’état.
    Mais le pire,c’est quand la France officielle s’est mise,du temps de la colonisation Allemande,à offrir aux fours crématoires des français de tout âge,du bébé au vieillard et ce,par centaines,par milliers,par millions.Les Allemands n’ont pas demandé autant.Autant d’excès de zèle est unique dans l’histoire de la bêtise humaine.
    Quant aux chinois,il n’y a qu’à voir le nombre de chinois en France. Et les usines Françaises,qui se délocalisent en Chine. Pour le grand malheur de vos ouvriers.

    L’ ‘Algérie de Papa relève d’un temps révolu.Les algériens ne rêvent pas de redevenir des sous hommes comme vos aïeux les considéraient,il n’y a pas si longtemps.Ils ne rêvent que de dignité et paixAussi,si le coeur vous en dit,vous pouvez venir librement ,nos frontières ne vous seront pas fermées et les algériens ont tourné la page de cette triste histoire commune.
    Quant à la guerre de libération,ne salissons pas la mémoire de ceux qui sont morts pour liberer leur pays.

    cordialement
    Ps:Fellag et compagnie devraient peut-être soigner leur complexe du colonisé en relisant Frantz Fanon.

  8. « Hey Georges tu as tes papiers ? » dirait un flic algérien repérant un européen harrag (clandestin) dans les rues d’Alger.

    On pourrait deviner une origine de pieds noirs dans vos propos mister Georges.
    Plaisanterie à part, la problèmatique de la stabilisation de la « couscoussiére algérienne » n’a, malheureusement, qu’une approche de composer avec une junte mafieuse et nous en avons tous consience.

    Mais à cette approche, arrivera tôt ou tard (plus tôt que prévu) un évènement de dysfonction. La réaction en chaîne a envoyé ses messages de prémisse. Nous sommes à l’aube d’une catastrophe aux portes de l’Europe.

    Nul apocalyptisme gratuit mais une lucidité augmentée d’une observation sereine de ce monstre en gestation qu’est l’Algérie barbare.

  9. Cher omar daoud,

    Le nationalisme « de zouj douros » qui fait de notre jeunesse des haragas, on vous le laisse.

    Nos chouhadas ont besoin de respecter leur mémoire en disant la vérité aux Algériens.

    Fellag n’a pas le complexe du colonisé : c’est un Algérien lucide et réaliste.

    Fanon, c’était bien pendant la guerre, maintenant, nous devons construire notre pays et bannir, une fois pour outes, ce discours de pleurnichards : les responsables c’est l’étranger…
    Le Kamikaze de 15 ans était lui aussi …étranger
    Boutef et la mafia des corrompus…les généraux-voleurs-tortionnaires…sont aussi des étrangers ?
    Trêve de plaisanterie, ouvrons les yeux : soyons responsables et matures…

  10. webmaster

    le ‘sofiane’ qui complimente ‘chami’ n’est pas celui qui a écrit sur ‘l’irakisation de l’algérie’, le CPA etc..
    ne pouvez vous pas effectuer des vérifications avec les adresses emails et éviter de faire une confusion dans ces signatures?

    merci

    sofiane (depuis le début de ce blog)

1 2 3

Laisser un commentaire

Alliance des Empereurs |
UN JOURNAL |
GlobalWarning |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Convention Collective
| Distribution de flyers dans...
| Palestine – la paix dites-v...