navigation

Droudkel est mort en juin 2004 ! 15 septembre, 2007

Posté par benchicou dans : Algérie : Islamisme et terrorisme , trackback

Enigme : le représentant d’Al-Qaida en Algérie serait-il un fantôme ?

Qui est donc ce nouveau Abdelmalek Droudkel dont on dit qu’il dirige le GSPC (devenu Al-Qaida Maghreb), qui signe des communiqués, qui refuse de rendre et que la justice algérienne a jugé dernièrement par contumace ? Le vrai Abdelmalek Droudkel , alias Abou Mossab Abdelouadoud lui, est mort, et bien mort, entre le 17 et le 19 juin à Bourbaâtache (El-Kseur) à la suite d’une opération militaire déclenchée au lendemain de l’assassinat de douze militaires, le 2 juin . Il ne s’agit pas d’une méprise de journaliste : le corps de Droudkel a été identifié à la morgue de l’hôpital Frantz-Fanon de Béjaïa par les services de sécurité, aux côtés de quatre autres chefs- terroristes abattus  au cours de cette offensive dont  Nabil Sahraoui, alias Abou Ibrahim Mustapha, l’“émir” national du GSPC qui avait remplacé Hassan Hattab et  Abi Abdelaziz, connu sous le sobriquet de Okacha le Para, bras droit de Sahraoui. La mort de Droudkel a été annoncée  le lundi 21 juin 2004 par toute la presse nationale qui a repris d’ailleurs, ce jour-là, un communiqué de l’état-major de l’ANP qui cite nommément Droudkel parmi les terroristes tués et identifiés à la morgue de l’hôpital Frantz-Fanon de Béjaïa. Le communiqué de l’état-major de l’ANP est très explicite et ne laisse aucune place au doute. On y lit  : « Les unités de l’Armée nationale populaire, engagées dans une vaste opération antiterroriste dans la région d’El-Kseur (wilaya de Béjaïa), ont abattu de nombreux criminels. Parmi ces terroristes figurent le criminel Sahraoui Nabil, alias Mustapha Abou Ibrahim, chef du groupe terroriste connu sous l’appellation du GSPC, ainsi que ses principaux adjoints dont Abbi Abdelaziz, alias Okacha El-Para, Khatab Mourad, alias Abdelber Abou Omar, Droukdel Abdelmalek, alias Abou Mossab Abdelouadoud. Des armes, des munitions et des documents ont été récupérés au cours de ces opérations qui se poursuivent toujours. » Ce communiqué a d’ailleurs été repris par l’intégralité de la presse nationale, par des agences étrangères, par RFI et Libération. Sur la foi de ce texte de l’ANP, Liberté – pour ne citer que lui – annonçait à la « Une » la mort de Droudkel dans son édition du 21 juin 2004 et, sous la plume de

Kamel Ouhnia ajoutait ceci : « Sur les sept terroristes abattus entre jeudi et samedi derniers, cinq ont été identifiés au niveau de la morgue de l’hôpital Frantz-Fanon de Béjaïa(…)Les recherches effectuées par les services de sécurité ont abouti à identifier le sieur Abdelmalek Droukdal, un spécialiste des attentats à la bombe (véhicules piégés…), chargé de l’explosif, il assure aussi la mission de coordinateur entre les “émirs” des différentes phalanges du GSPC. »

On ne peut douter de la parole de Liberté ni encore moins de celle de l’état-major de l’ANP. Mais alors la question se pose : puisque le « sieur Abdelmalek Droukdal » alias Abou Mossab Abdelouadoud est mort et reconnu mort à la morgue de Béjaia par les services de sécurité, qui est le faux Droudkel qui représente Al-Qaida en Algérie et qui signe les communiqués intransigeants ?

L’énigme ne fait que commencer.

L.M.

Le communiqué de l’état-major de l’ANP

Les unités de l’Armée nationale populaire, engagées dans une vaste opération antiterroriste dans la région d’El-Kseur (wilaya de Béjaïa), ont abattu de nombreux criminels. Parmi ces terroristes figurent le criminel Sahraoui Nabil, alias Mustapha Abou Ibrahim, chef du groupe terroriste connu sous l’appellation du GSPC, ainsi que ses principaux adjoints dont Abbi Abdelaziz, alias Okacha El-Para, Khatab Mourad, alias Abdelber Abou Omar, Droukdel Abdelmalek, alias Abou Mossab Abdelouadoud. Des armes, des munitions et des documents ont été récupérés au cours de ces opérations qui se poursuivent toujours. (Dans Liberté du 21 juin 2004)

Commentaires»

  1. Monsieur L.M
    Puisque la presse algérienne a déjà publié ces informations de mort de Droukdel Pourquoi aujourd’hui cette presse continue sans cesse de parler à chaque fois de Droukdel qui fait ça et qui fait ceci
    et tout receement, toute la presse rapporte en titrant  » La réponse de Droukdel à Mezrag » et les auteurs des textes citent Droukdel
    Puisque ils (les journalistes) savent que Droukdel est décédé en 2004 Pourquoi ils ne rapellent pas aux citoyens qu’il faut cesser de parler de Droukdel car il n’existe plus.
    Bizare ce pays qui se nourrit de rumeurs et d’intox.

  2. je crois que c est si hadj l général médiène tewfik qui est à meme de nous éclairer sur cette histoire qui relève de ses compétences .
    nous , nous ne sommes que ce peuple crédule , qui avale tout ce
    qu on lui raconte , n est ce pas ? !

  3. que fait-on de ses terro une fois envoyés à leur « paradis ». ont ils une famille, un village, des amis « d’enfance », des proches. ont-ils des tombes? ou bien sont-ils jetés aux chiens ? leurs noms, sont-ils écris sur leurs tombes ?
    la presse algérienne rapporte ce que dis l’armée algérienne. les journalistes « correspondants » sont payés pour un petit bout de papier, un minable salaire et je doute fort qu’ils font des investigations surtout dans ce terrain miné et dangereux. monsieur L.M, avez vous fait une recherche sur le terrain?

  4. Ce mysterieux Droukel n’agrée plus le DRS apparamment puisque il parait qu’il est sur la sellette et il devrais être remplacé à la tête du GSPC, ces methodes(kamikaze) désarçonnent ceux qui ont l’habitude de gérer le terrorisme puisque ce genre d’opérations est imprevisible et peux par conséquence les atteindre.
    L’attentat de BATNA a donc sonné le GLAs de « Droukel » ..

  5. C’est la presse qui nous intoxique,cela me rapelle l’histoire de Antar Zouabri,tué puis réssucité pour la bonne cause, n’est ce pas messieurs de la DRS!!!!!!!!!! ce qui est infligeant, ces cette presse dite  » indépendante  » qui sert de relais a ces manipulations grotesques.

  6. c’est la même chose, ben laden, Droukdel ou les autres sont qu’un atout politico-militaire économique.
    LES NEOCONSERVATEURS DU TERRORISME POLITICO-MILITAIRE ECONOMIQUE sont partout ; ils sont des extraterrestres, n’est-ce pas qu’ils ont le contrôle de toutes les situations, de toute façon les intégristes islamiques existent belle et bien mais sous leur protections pour terroriser le monde. VIVE LES REPU PLIQUES BANANIERES
    —————————————–
    Ben Laden Show
    11 septembre, voilà que revoilà le fantôme de minuit
    par Giulietto Chiesa*

    À l’occasion du 6e anniversaire des attentats du 11 septembre 2001, l’administration Bush a ressorti sa veille croquemitaine, Oussama Ben Laden. « Tremblez bonnes gens ! » hurle-t-on à Washington pour faire taire les mécontents de la crise financière et du désastre irakien. Tandis que le député européen Giulietto Chiesa se gausse de ce spectacle dérisoire et éculé.

    http://www.voltairenet.org/article151408.html

    *Giulietto Chiesa
    Euoparlementaire et journaliste « Parlamentario europeo y periodista ». Italia

  7. effectivement Droukel est bien mort en 2004 et comme par hasard Hassan Hattab a annoncé la semaine passée son ralliement à Droukel parce que l’etat algerien fait des petites miseres à ses frangins.
    Il n’est un secret pour personne que ce hattab est un agent double 49%/51% qui veut bien tirer son epingle du jeu mesquin.
    si c’est ça de l’infiltration des groupes terroristes laissez moi rire…..à moins que ??????????????????????

  8. chaque matin depuis l’hexagone j’imprime tout ce qui parait ici est là sur laljeri !! votre blog en première ligne, je n’ exagère rien, contraste nettement avec tout le reste.(Liberté ? un titre de canard pompeux sans plus, car la liberté comme la vérité est ailleurs) où se trouve l’information Messieurs,dames ? La vraie…Droudkel mort ? Boutef malade? ben lLaden résidant officiel du petit écran…tout ca pue l’endormissement et du haut de la tour Eiffel je tremble pour mon pays car le pire est encore a venir ; ici le triumvirat est en place: Sarkozy, Bush…et qui d’autre ? à vous de voir…tout ce que je sais c’est que je ne sais rien disait le sage ; pour ma part je dirais que ce que je ne sais pas me fais plus peur que ce que je sais

    Salutation du bas de mon exil!

  9. C’est la deuxième fois que vous retirez ou ne laissez pas passer le lien vers l’article mentionné ci-dessous. Doit on en conclure que vous faites de la censure? Comme « super-démocrate » vous décevez sérieusement!

    « Al-Qaida au Maghreb » et les attentats du 11 avril 2007 à Alger

    Reponse :

    Monsieur,
    Ce site n’est pas le lieu pour faire de la pub à n’importe quel « lien ». Si vous en êtes satisfait, trouvez un autre site que « Le Matin » pour le relayer.
    Cordialement

Laisser un commentaire

Alliance des Empereurs |
UN JOURNAL |
GlobalWarning |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Convention Collective
| Distribution de flyers dans...
| Palestine – la paix dites-v...