navigation

La privatisation du CPA paraît obéir à des considérations politico mafieuses 20 septembre, 2007

Posté par benchicou dans : Algérie : analyses et polémiques , trackback

Merci au Matin de mettre en évidence les dessous du processus de privatisation du CPA, autant que la presse algérienne semble avoir définitivement choisi de mettre une chape de plomb sur ce dossier

Pourtant la privatisation du CPA est bel et bien appelée à couvrir la fuite des 900 millions de dollars de créances « non productives ou non performantes » (bel euphémisme juridico comptable pour berner tout le monde tout en respectant les formes.

Mais il n’y a pas que cela puisque la cession du CPA banque publique dont les résultats financiers sont plus que positifs (la question des créances douteuses est à appréhender sur un autre registre) constitue un risque réel sur la sécurité financière du pays.

L’Etat est-il conscient qu’en se délestant du CPA, il vulnérabilisera sa politique financière et se retouvera à partager le levier stratégique des réserves de change avec une banque étrangère (certainement française) qui bénéficiera d’une enveloppe cash annuelle de 3,5 milliards de dollars pour couvrir des importations facilement orientables sur des entreprises françaises et pour en manipuler les mécannismes à sa guise ?

Les aspects sécuritaires de cette opération semblent échapper totalement à nos décideurs et aux technocrates en charge de ce dossier, à savoir Fatiha Mentouri et Karim Djoudi respectivement ministre de la réforme financière et ministre des finances.

La privatisation du CPA paraît obéir à des considérations politico mafieuses ; le gouvernement algérien semble soucieux de donner une sorte de gage aux milieux d’affaires internationaux tout en profitant de cette opportunité pour passer par pertes et profits (pour le trésor algérien) les 900 millions de dollars qui ont fui le pays entre 1997 et 2006.

Il faut rester mobilisés autour de cette grande arnaque que des trabendistes occultes veulent réaliser via une privatisation menée de façon opaque et masquant une guerre des clans autour d’un pactole qui dépasse en réalité les 900 millions de dollars puisqu’il faut y ajouter la « prime » que le repreneur devra verser à ceux qui lui auront favorisé dans la reprise du CPA.

Slim Trika, Djamel Redouane et Rym Imsat (cadres du secteur bancaire)

Commentaires»

1 2 3
  1. LE CPA est une banque de REGIME où les créances douteuses contractés par les EPE,sont à la charge du trésor public,mais les le reste des créances douteuses sont le résultat d’une politique bureaucratique.Les véritables disfonctionnements sont multiples:l’injonction politique et le dictat administratif,la gestion du crédit bancaire,avaient facilité les détournements et la corruption.Une banque qui n’a pas contrôle sur les différents leviers de sa gestion financière et comptable,et qui se transforme en un guichet de tombola ne peu s’attendre à des résultats rentables.l’injection des liquidités supplémentaires pour résorber ces créances contactés par les EPE pour payer les salariés,ne remplacera pas les créances irrécupérables,suite à des vols ,détournements et autres combines comptables.

  2. bonsoir, j’ai un amie qui a octroyer un crédit auprès du CPA pour acheté des machine industrielle d’une valeur 150 000 000 DA il a donner le double des garantie (hypothèque et nantissement des machine )mes a cause d’un problème de terrorisme il a hu un retard pour le démarrage de la ligne, alor il a demander a la banque un rééchelonnement de sa dettes pour pouvoir démarrer sa ligne, mes le CPA a refuser de donner un rééchelonnement et a mie le dossier au contentieux elle veut faire saisir tous ces bien a moitié prix en plus la banque a refuser de donner le décante de la dette elle donne une somme énorme sans donner de détail. Es que ces un complot contre lui pour saisir c bien ou c des incompétent, et que deviendra son problème après privatisation du CPA, et que doit il faire ???

1 2 3

Laisser un commentaire

Alliance des Empereurs |
UN JOURNAL |
GlobalWarning |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Convention Collective
| Distribution de flyers dans...
| Palestine – la paix dites-v...