navigation

Bientôt des troupes US au sud de l’Algérie 23 septembre, 2007

Posté par benchicou dans : Algérie aujourd'hui , trackback

 

L’ambassadeur des Etats-Unis en Algérie, Robert S. Ford a confirmé avant-hier dans l’émission «Al Jazeera Al Maghreb Al Arabi» que les troupes américaines cherchaient à s’installer dans le Sahel. «Nous sommes, encore, en phase de concertation avec des pays amis pour la présence d’une force militaire américaine. Cependant, nous n’avons demandé l’installation d’aucune institution ni d’aucun bureau», a déclaré le diplomate américain. 

Rappelons que le Sahel, s’il s’étend de l’atlantique à la mer rouge, est néanmoins une zone frontalière à l’Algérie puisqu’il 

concerne des pays voisins comme le Niger, le Mali ou la Mauritanie. 

La mise en place de cette force militaire américaine au Sahel avance bien. L’ambassadeur annonce en effet qu’«une délégation s’est rendue en Algérie il y a trois ou quatre mois (et que) cette délégation s’est déplacée ensuite en Tunisie et en Egypte». «Nous sommes dans une étape de concertation pour déterminer les sensibilités et ça existe», ajoute-t-il. 

«Il y a eu des problèmes en Côte d’Ivoire, au Tchad, parfois au Mali et au Niger», lance-t-il pour illustrer l’«instabilité» enregistrée dans la région du Sahel. 

Toutefois M. S. Ford tente de nuancer et de préciser certains faits. Interrogé sur les rumeurs faisant état de l’exploitation des attentats terroristes pour «justifier l’installation d’une base militaire américaine, en Algérie», l’ambassadeur des Etats-Unis a rétorqué : «Nous n’avons pas demandé une présence militaire américaine en Algérie et nous n’avons pas demandé, ne serait-ce qu’une fois, l’installation d’une base militaire américaine dans ce pays». 

Il a souligné que son pays aide l’Algérie dans la lutte antiterroriste et en veut exemple «les manœuvres militaires qui se déroulent, avec la participation des pays concernés» par cette lutte. Interrogé par un animateur de cette chaîne de télévision qatarie, pour savoir si les Etats-Unis sont bénéficiaires de ces attentats terroristes, l’ambassadeur des USA, en Algérie, répond : 

«Je ne suis pas d’accord avec vous». Il cite un exemple où, dit-il, les Etats-Unis sont victimes. Il s’agit de l’attentat qui a ciblé un car de BRC. «Je vous cite l’attentat ayant ciblé une société mixte algéro-américaine et qui a fait deux blessés», lance-t-il. L’ambassadeur des Etats-Unis se félicite, par ailleurs, de «l’aide apportée par la police et l’ensemble des services de sécurité algériens aux USA et au monde dans la lutte antiterroriste». Il se félicite, également, du «caractère formidable de la coordination entre ces services de sécurité».  

  

Algériens de Guantanamo, une solution en vue 

Les Algériens détenus dans le camp de concentration de Guantanamo établi par les Etats-Unis au lendemain des attentats du 11 septembre 2001 ont fait l’objet de « négociations » assure l’ambassadeur des USA. « Nous avons demandé aux responsables des précisions sur les lois algériennes. Ces précisions ayant été faites, les Etats-Unis sont satisfaits. Des délégations sont venues des USA en Algérie. D’autres suivront. Nous n’avons pas envoyé des détenus de Guantanamo vers un autre pays pour y être torturés. Les lois, en Algérie, interdisent strictement les tortures, selon ce que nous avons compris. Un premier groupe de détenus algériens de Guantanamo arrivera donc prochainement en Algérie. » 

« Il n’ y a pas de concurrence avec la France» a souligné l’ambassadeur à une autre question sur «l’existence d’une influence française en Algérie». Les intérêts américains résident dans la stabilité» dit-il, précisant qu’«il ne s’agit pas d’une affaire de pétrole».  

Le zèle de l’animateur 

L’animateur d’Al Jazeera questionne l’ambassadeur des USA : «Pourquoi on n’a pas entendu, en Afrique du Nord, tout ce vacarme entretenu en Syrie  sur la nécessité de démocratiser  ? Réponse de l’ambassadeur des Etats-Unis : «Nous avons entendu qu’il y a au Maghreb des entraves en matière de liberté d’expression et libertés de regroupements mais la démocratie avance dans ces pays et nous soutenons ces avancées démocratiques». 

 

Le Matin (avec M. Abi « Le Jour ») 

Commentaires»

  1. Le réseau Al-Qaida est entrain de travailler, consciemment ou pas, pour les intérêts géopolitiques américains. Le projet affirmé par le Pentagone, fin 2006, d’implanter rapidement en Afrique un commandement régional de l’armée américaine (Africom), qui permettrait le contrôle des armées locales pour coordonner la lutte antiterroriste dans la région est entrain de se réaliser avec ou sans l’Algérie. En effet, l’Algérie était considérée au départ comme le pays d’accueil le plus souhaitable à cause de sa position stratégique au Maghreb et de l’importance de ses réserves énergétiques. Le refus catégorique de Bouteflika d’accueillir cette base a froissé les Américains et les a poussé à chercher un autre pays d’accueil. La désignation de la main de l’étranger par Bouteflika suite à l’attentat avorté sur sa personne illustre bien les divergences du pouvoir Algérien sur le type de relation à avoir avec les USA. Conséquence de cette mésentente, un déclassement du risque Algérie de faible à fort.
    L’Algérie est en train de faire les frais d’une lutte géopolitique que se livrent les Etats Unies et la France au moyen du terrorisme islamique. Le président Bouteflika a commencé en 2006 à contester la domination du clan Tewfik affilié aux Américains. Le principal objectif de Bouteflika est de casser l’alliance stratégique que le général Tewfik avait nouée avec les USA et qui s’était traduite par l’attribution à des firmes américaines de très importants contrats d’exploitation des hydrocarbures algériens. Bouteflika organise la riposte en bradant l’Algérie aux émirs du Golf et en offrant des contrats très juteux à la France et la Russie. Pour exemple, l’Algérie à acheter près de 15 milliards de dollars d’armements aux Russes. Les islamistes sont utilisés par les deux clans du pouvoir. Bouteflika amadoue le FIS et les repenties et le clan Tewfik organise la riposte en instrumentalisant le GSPC. Tous les attentats qu’on voit depuis le départ de Ouyahia du pouvoir ne sont que la matérialisation de cette lutte des clans au sommet du pouvoir Algérien. Bien que l’économie réelle (hors hydrocarbures) soit totalement sinistrée, jamais le pays n’a été aussi riche. L’énormité du gâteau à partager exacerbe l’appétit des différents clans du pouvoir. Ces différents clans sont tout simplement en train de se livrer une bataille féroce pour le contrôle des richesses du pays. Un véritable pillage du pays est organisé par ces différents clans. Le grand perdant dans cette histoire est encore le pauvre peuple Algérien qui doit tout faire pour se débarrasser de ce pouvoir mafieux.

  2. Je suis entierement d’accord avec vous ALI, et je peux vous ajouter une chose que ces attentats KAMIKAZE étaient prévisible j’ai moi mis en garde sur le site http://www.kabyles.com les dérives des islamistes vers ce genre d’attentats. Suite à une affaire de suicide d’un jeune kabyle à Tizi-ouzou le mois d’avril un suicide Kamikaze qu’a l’époque tout le monde a pris pour un desespéré mais la réalité est là et nous avec.

    Holmo rond point SHUMANN BRX

  3. Si les occidentaux n’ont pas inventé l’islam ils ont par contre bien inventé l’islamisme ; rappelez vous les anglais avec leur espion Lawrence d’Arabie,la création du Koweit,la question palestinienne et j’en passe encore !
    Les américains en ont fait des monstres dans les années 80, des monstres qu’ils ont lâchés dans la nature dans les années 90.
    Si les occidentaux arrêtaient un moment de tripoter dans ce phénomène car pensent ils c’est le meilleur moyen de briser toute velléité de démocratie donc de revendication d’un meilleur ordre économique plus juste;l’islamisme reste à leur yeux la meilleure arme de destruction massive.

  4. La France a invente l’Islamisme en Algérie quand elles nous a fabrique l’identité de Français-Musulman.

  5. On est aujourd’hui face un nouveau découpage politico-stratégique des zones d’influence occidentales dans le monde araboafricain, les américains, en quête de contrôle des principaux axes stratégiques territoriaux devant, d’une part, leur assurer la préservation de leur intérêts les plus vitaux comme c’est le cas dans la majorité des pays africains, et d’autre part poursuivre leur hégémonie sur le continent selon une nouvelle doctrine expantionniste usant du leitmotiv sécuritaire comme moyen de persuation.
    Peut-on dire devant cet état de fait que les américains ont tort d’agir ainsi? Certainement que non, lorsqu’on est la première puissance mondiale, il est logique de vouloir préserver ses acquis tout en cherchant à explorer d’autres voies de développement et de performance,sinon, dans le cas contraire leur civilisation s’éteindra, ça obéit à la logique de la « realpolitik ».
    Ça m’écoeur de voir les américains en passe de contrôler la région du sahel mais, bon sang, que pourrions-nous faire avec des gouvernants faibles, rongés par la médiocrité et la limite de la vision en matière de gestion des affaires politiques?
    Si on avait su bâtir une vraie nation en se référant à notre intelligentsia ou du moins à celle qui s’y apparente, peut être qu’aujourd’hui la face de notre pays serait complètement différente de ce qu’elle est.Il se trouve malheureusement que ceux qui sont en charge de la gouvernance des pays du maghreb pensent étroitement à leurs intérêts personnels faisant fi de toute notion de patriotisme. Ils se soucient de leur avenir et leur devenir car ils savent de façon consciente que leur place est ailleurs et que leur posture décisionnelle est à la faveur des concours de circonstances.
    Ça me fait rire lorsque j’entends nos officiels dire frontalement qu’ils ne permettront jamais aucune base militaire dans le sud algérien, ça manque cruellement de crédibilité et de sincérité. Lorsqu’on a pas les moyens de sa politique, on finit par s’incliner quelques soient les intentions. Miroiter un semblant de patriotisme dans une logique « intériste » ignorant les aspirations des gouvernés ne peut que conduire à une impasse, et du coup, à une déprime politique paralysant l’appareil décisionnel.

  6. Merci à toute l’équipe du Matin pour ces débats .
    Sahha F’tourkoum wa S’hourkoum,

    En tant qu’algérien nous devons méditer ce célèbre poème de
    Gibrane Khali Gibrane:

    Malheur à la nation qui brandit mille et une croyances, mais qui ignore la foi.
    Malheur à la nation qui se vêt d’une toge point tissée de ses mains, qui se nourrit d’un pain point pétri de ces mêmes mains, et qui se grise d’un vin point tiré de ses raisins.
    Malheur à la nation qui acclame son tyran comme un héros, et qui estime bienfaisant son conquérant de pacotille.
    Malheur à la nation qui méprise les rêves de ses ambitions, et qui se soumet à leur éveil.
    Malheur à la nation qui n’élève la voix que dans ses funérailles, qui ne se glorifie que parmi ses ruines, et qui ne se révolte qu’entre le glaive et le billot.
    Malheur à la nation dont le politicien est mi-renard et mi-pie, le philosophe un jongleur de mots, et l’artiste un maître en rafistolage et en contrefaçon.
    Malheur à la nation qui accueille son nouveau souverain en fanfare pour le renvoyer plus tard sous les huées et en acclamer un autre aux mêmes sons de trompettes.
    Malheur à la nation où les sages sont rendus muets par l’âge tandis que les hommes vigoureux sont encore au berceau.
    Malheur à la nation divisée dont chaque parcelle revendique le nom de nation.

  7. m’cammi
    khalil Jabran etait un athe.
    pour revenir au sujet, l’islamisme Algerien a ete cree par les Algeriens et a leur tete Ben Bella…La plupart de vous ont oublie l’armee de coordonniers Egyptiens qui a ete importee par ce dernier nous enseigner l’arabe classique, les vertus de la nation arabe et la pureté de l’islam…Ce recours a l’egyptien existe meme a ce jour (l’apport de Kardaoui par Bouteflika) comme si des algeriens de souche ne sont pas capable de jouer le rôle de mufti pour l’etat algerien…
    Pour parer a cet islamisme nefaste et cancereux qui se manifeste de nos jours avec virulence , on doit se tourner sur nous même et débarrasser notre culture de l’orientalism et de la preserver dans sa purete maghrebine et africaine…

Laisser un commentaire

Alliance des Empereurs |
UN JOURNAL |
GlobalWarning |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Convention Collective
| Distribution de flyers dans...
| Palestine – la paix dites-v...