navigation

Chakib Khelil liquide BRC et disperse son personnel 23 septembre, 2007

Posté par benchicou dans : Algérie aujourd'hui , trackback

Le tribunal militaire de Blida jugera l’affaire BRC fin octobre

Selon El Khabar, le tribunal militaire de Blida siègera à huis clos avant le fin octobre pour juger les inculpés dans l’affaire de la société mixte algéro-américain « Brown & Root Condor », dont la dissolution vient d’être arrêtée et le personnel réparti sur les filiales et départements de Sonatrach. La justice algérienne remontera-t-elle jusqu’au sommet de la chaîne des responsabilités dans ce nouveau  scandale où se mêlent corruption et forfaiture ou bien fera–t-elle un exemple de quelques lampistes ? 

Selon le journal El Khabar qui cite « une source bien informée » dans son édition datée du samedi 22 septembre,  la dissolution de la société mixte algéro-américaine (Sonatrach- halliburton) « Brown & Root Condor », BRC,  a été arrêtée mercredi 19 septembre, sur ordre de Sonatrach, lors  d’une assemblée générale extraordinaire supervisée par le conseil d’administration de « BRC ».  Le président directeur général en poste de la compagnie a été désigné en qualité de  liquidateur. En attendant l’examen du dossier BRC par la justice, il aurait été également décidé de répartir les  1200 employés algériens sur les services de Sonatrach.  Concernant l’instruction judiciaire de l’affaire BRC, dans laquelle sont poursuivis, l ex-directeur général de BRC en Algérie, un certain Ould Kaddour, très proche des Bouteflika et de Chakib Khelil, le propriétaire de deux agences d’assurances, deux officiers des renseignements, un lieutenant et un lieutenant colonel, accusés d’atteinte à la sécurité de l’Etat et espionnage, le journal  rapporte que le tribunal militaire de Blida en charge du dossier a  achevé son enquête et  que les accusés vont comparaître avant la fin octobre. En précisant que le procès se déroulera à huis clos. BRC dont la mission d’origine est l’engineering pétrolier s’est transformée, depuis l’arrivée de Chakib Khelil à la tête du ministère de l’Energie, en pompe à fric au détriment de Sonatrach et au bénéfice de quelques individus.  l’Inspection générale des finances (IGF), qui a enquêté a constaté que Sonatrach a confié 27 projets à BRC pour un montant global de 7300 milliards de centimes sans avis d’appel d’offres, par le seul gré à gré, en violation de la réglementation des marchés publics. Pour toute défense, le ministre de l’Energie et des Mines, Chakib Khelil n’avait rien trouvé de mieux que de contester le rôle  et les capacités d’évaluation de cette institution. La Justice militaire  ira-t-elle jusqu’au bout de la chaîne des responsabilités dans ce  nouveau scandale politico-financier ? Le Matin 

Commentaires»

1 2 3
  1. PourBRC on decide de répartir 1200 employes sur SONATRACH alors que pour l’ENEP pourtant issue de la restructuration de SONATRACH on refusa a une poignee d’employes le retour à SONATRACH.
    Quand on sait que l’ENEP faisait de l’engenierie pétrolier ,c’etait meme la première entreprise a avoir travailler a l’étranger cf la remise en etat de la raffinerie de NOUADHIBOU en mauritanie.

  2. Voila je vous donne une piste à éxploiter une information que j’ai eu d’un jeune ingénieur algérien qui travaillait à l’époque pour BRC ORAn pour la construction d’un hôpital militaire.
    « Il y avait à boire et à manger pour tout le monde »  » des gens roulait en MERCEDES du jour au lendemain évidement dans l’entourage de quelqu’un peut nos militaires enquêteurs sauront qui ces gens je n’ai pas habiliter à donner des noms »

    voila les phrases que j’ai entendu du jeune ingénieur, recruté pour superviser les plans envoyé directement d’un bureau d’études du CANADA.

    A vous monsieur IGF

  3. Ould Kaddour non seulement est corrompu mais en plus il espionnait au profil des américains et des israeliens.

  4. il espionnait au profit de boutef! soyez un peu intelligent!!!! BRC est une création de chekib khellil! l’homme de main de boutef! et les américains pour qui Boutef a conçu une nouvelle loi sur les hydrocarbures sur mesure pour arracher un second mandat à la présidence!! quand nous réveillerrons nous????,,,,,,,

  5. Les hauts cadres de la nation et l’entourage du Président qui en principe sont dessus de tout soupçon sont mouillés dans la plupart des affaires scabreuses pour de l’argent et autres privilèges pour eux , pour leur femme, enfants, parents et concubines.
    Nous citoyens avons donc compris que tous ceux qui sont au sommet de l’état ne sont pas sains. Ces affaires de corruption et autres scandales auront tout dévoilé et découvert le pot aux roses : ce ne sont véritablement que des traitres, des usurpateurs et des faux de toute genre.
    Ils payeront un jour soit eux ou leurs enfants du préjudice moral et financier causé à notre cher pays l’Algérie.
    En tout cas, ces affaires qui ont couté trop chères au peuple sont mémorisés à jamais et le temps viendra ou ce peuple jouira d’une justice au sens propre du terme.

  6. Il parait que dans le rapport de l’IGF, Ould Kaddour a eu 420 jours de frais de missions annuels sur ….. 365 jours.
    Apparement il gonflait meme le temps.

  7. UNE AUTRE AFFAIRE TYPE « KHALIFA »!
    ALLEZ Y, SI SAID AND Co! 20 ANS D’ABSENCES SONT A RATTRAPER, NON ?

  8. Encourageons Khellil à batir sa défense sur l’incompétence du tribunal militaire.
    Respect à Mr Le Juge et Mr Le Procureur de le lui rappeler au temps opportun.

  9. Cher Zawali,

    Chez nous, ils sont capables de facturer des travaux sur Mars ou Neptune : rien ne les arrête

  10. En reponse à djamel écrit:
    23 septembre, 2007 at 11:52
    « il espionnait au profit de boutef! soyez un peu intelligent!!!! BRC est une création de chekib khellil! l’homme de main de boutef! et les américains pour qui Boutef a conçu une nouvelle loi sur les hydrocarbures sur mesure pour arracher un second mandat à la présidence!! quand nous réveillerrons nous????  »
    ——————–
    Tu te trompes mon ami , Boutef n’a rien conçu du tout . La loi a été préparée par qui tu sais quelques mois avant le depart de Zeroual , remise à qui de droit par Ould Kaddour et 3 autres à Londres . Le but etait d’evincer la France et subsidierement les pays de l’UE du secteur petrolier .
    Ould Kaddour n’a fait que fonction de coursier et de larbin aujourd’hui il sert de fusible . Il s’est meme permis de conseiller à certains de ses amis de faire appel à des sous-traitants ( libanais ) de BRC pour des projets en Algérie , et naturellement ces projets sont en rade .

1 2 3

Laisser un commentaire

Alliance des Empereurs |
UN JOURNAL |
GlobalWarning |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Convention Collective
| Distribution de flyers dans...
| Palestine – la paix dites-v...