navigation

Attentats : Le contre-espionnage français met son nez en Algérie 25 septembre, 2007

Posté par benchicou dans : Algérie : Islamisme et terrorisme , trackback

 C’est fait : les attentats d’Al-Qaida en Algérie deviennent une « affaire française » ! Selon l’agence américaine de presse « Associated Press », le parquet de Paris a ouvert une enquête de flagrance à la suite de l’attentat perpétré vendredi en Algérie dans lequel neuf personnes, dont deux Français, ont été blessées. Cette enquête a été confiée à la Direction de la surveillance du territoire (DST, contre-espionnage), a-t-on précisé de même source. Associated Press dit tenir ces informations de source judiciaire.  

L’enquête du parquet de Paris étant une « enquête de flagrance », elle est confiée à la police avec des instructions spéciales. L’« enquête de flagrance » donne en effet des pouvoirs importants aux enquêteurs pour leur permettre de remplir efficacement leur mission de police judiciaire. Ce cadre d’enquête a été créé par le législateur français pour une rapide réaction pénale pour mettre fin au trouble causé par l’infraction et pour conserver les preuves. L’« enquête de flagrance » est prévue à l’article 53 du Code de procédure pénale « à partir d’une situation de flagrance ». 

En lançant cette investigation spéciale, les autorités cherchent donc avant tout à « mettre fin au trouble causé par l’infraction », c’est-à-dire à protéger les intérêts français, le territoire français et les ressortissants français. L’enquête signifie que la France prend au sérieux la revendication de l’attaque par Al-Qaida diffusée par la chaîne Al-Arabiya et, surtout,  la vidéo dans laquelle le numéro deux d’Al-Qaïda, Ayman al-Zawahri, appelle ses partisans à « nettoyer » le Maghreb des « fils de l’Espagne et de la France ». Avant cette attaque, deux ressortissants français travaillant en Algérie pour le compte d’Aéroports de Paris (ADP) ont dû être précipitamment rapatriés en France courant septembre à la suite de menaces d’enlèvements. 

Le directeur général de la police nationale française, Frédéric Péchenard, dans un entretien au Journal du Dimanche  déclarait : “Nous ne sommes pas là pour paniquer les gens, mais la menace ( NDLR : terroriste) est forte aujourd’hui ». Interrogé sur le fait de savoir si la multiplication des attentats en Algérie augmentait le niveau actuel de la menace terroriste, il répond “incontestablement”. 

Les enquêteurs de la Direction de la surveillance du territoire français vont-ils enquêter sur le sol algérien ? Pourquoi ne se suffisent-ils pas des enquêtes des services algériens ? 

Une chose est sûre : la fragilité de l’Etat algérien inquiète les Français qui, en termes diplomatiques, doutent de la capacité algérienne à contenir le terrorisme islamiste. Frédéric Péchenard,  expliquait au JDD  que la menace est forte parce que la France est “impliquée au Liban et en Afghanistan“, parce que le Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC) “s’est radicalisé” en “se rapprochant d’Al-Qaïda“, mais aussi parce que l’Algérie “traverse une période difficile”.
 
 

Toujours est-il que l’enquête de la DST sur l’attentat de Lakhdaria marque un tournant : le terrorisme en Algérienne n’est plus une question algéro-algérienne. 

Avec toutes les implications politiques que cela suppose, le risque d’ingérence que cela entraîne et la guerre des services que cela provoque généralement. 

Il fallait s’y attendre. 

 

M.B. (Le Matin) 

Commentaires»

1 2 3
  1. Cher Fred

    « Tuer des algerens par des algeriens pour le compte de certains interets etrangers »
    Nos terroristes sanguinaires sont Algériens.
    Leur objectif c’est l’instauration d’une théocrtaie religieuse barbare.

    Les étrangers n’ont rien à faire avec nos malheurs.
    NOUS SOMMES RESPONSABLES DE NOTRE SITUATION

    « 

  2. Chater Hassan,

    Bien dit : Nous sommes responsables de notre situation.

    Mohamed. bAb.A.
    http://dz.algerie.free.Fr

  3. Certains intervenants parlent du DRS comme si c’était la propriété de Tewfik. Pour eux Tewfik incarne, symbolise à lui tout seul cette institution sécuritaire clé qui n’existerait que par lui !
    Cette approche du DRS est totalement déconnectée de la réalité:
    Smain est mort, vive son remplaçant !
    Tewfik est sous assistance médicale surveillée; il ne devrait pas tarder à se « retirer » : on dira quoi ce jour-là du DRS ?
    Chorti

  4. Je suis entierement d’accord, avec l’opinion de « algérois » laissé le 25 septembre.Feu « Boudiaf » était un grand HOMME!

  5. Extremement interessante cette analyse signee MB.

    « …le terrorisme en Algérie n’est plus une question algéro-algérienne. »

    Allons plus loin, voulez vous? Les affaires Algeriennes ont depuis longtemps ete considerees comme « la chasse gardee » de la France qui ne s’est jamais resolue a quitter notre pays et qui s’est embourbee dans un piege tendue par elle meme des 1830 .

    Ce ne sont pas les declarations de Nicolas Sarkozy, qui dit etre d’une autre generation, qui changera la donne.

    Une des difficultes de la France est justement de ne pas arriver a saisir la quintessence du Pouvoir algerien, extremement mobile, je dirai volatile et qui, des qu’on croit le saisir est deja ailleurs. On peut, on doit, lui reconnaitre cette capacite de resistance et on le constate sans peine a la lecture des nombreuses declarations de part et d’autre de la mediterranee.

    Tirer a boulet rouge sur Tewfik ( qui soit dit en passant se tait), sur Bouteflika qui croit gouverner, sur Belkhadem qui tente de rester a flot…ne nous menera a rien. Ce ne sont que des leurres et nous aussi nous tombons dans le meme piege. Ce qui est reellement regrettable car nous devenons, c’est tout ce qu’a pu faire la France, nos propres bourreaux.

    Si , je cite « les Français doutent de la capacité algérienne à contenir le terrorisme islamiste », n’oublions pas les declarations de Mitterand qui « souhaitait que le processus electoral aille a son terme.

    L’affaire de l’Airbus « detourne » il y a quelques annees est eloquente et nous avait valu un boycott immediat de la France qui nous accusait de ne pas « controler » nos aeroports. La reponse fut cinglante, quelques semaines apres, lorsque des dizaines de personnes ont reussi a penetrer en France « clandestinement » an passant le plus normalement du monde a l’aeroport de Marseille.

    Quand a Boudiaf, c’etait surement un grand homme. Mais il est mort! Et nous sommes vivants.

    elMenfi

  6. Comment « atteindre » le peuple lorsqu’on ne dispose d’aucun moyen de communication?
    L’integrisme progresse rapidement car il dispose de supports de communications tres importants:
    1- 15 000 mosquées à travers le territoire
    2- ENTV : une télévision mediocre et profondement integriste
    3- Une large panoplie de journaux fondamentalistes
    4- des commerces de CD Kardaoui,Tentaoui, tenues afghanes….
    5- Une complicité averée au niveau de la presidence
    6- Une école qui fabrique des bombes humaines
    7-
    .
    .

    Il est tres difficile de contrecarrer cette deferlante integriste lorsque vous n’avez aucun accés à un media LOURD ( radio ,Télévision) qui touche une grande majorité de la population: souvenez vous de Khalifa TV qui n’etait pas au service du système.

  7. Le ver est dans le fruit.

    Lorsqu’on veut vraiment changer les choses on ne fait pas des « reformettes »,on reforme point barre !

    Comment avoir un peuple conscient si on fabrique à l’ecole des cerveaux vides et endocrtinés.

    Je viens d’ecouter la radio chaine 3 ou un « pseudo reformateur » de l’education etait entrain de se feliciter sur le fait d’avoir fait du bon boulot !

    Il a fait dans la « massification » sans aucune etude qualitative sur ce qui est delivré à l’ecole comme apprentissage.
    Il disait une chose et son contraire,qu’il etait dans l’incapacité d’accueillir tout le monde à l’université bien que depuis 1962 on accueille que 30% de lyceens à la FAC,d’un autre côté il veut augmenter ce chiffre à 70%….
    Il dit ensuite que les « deperditions » du secondaires doivent etre prises en charge par la formation professionnelle,est ce qu’il a fait un tour dans les centres de formation professionnelle?.On y forme absolument rien,on y fait du gardienage !

    Uniquement 10% des enseignants du primaire ont leur BAC.
    Les nouveaux enseignants de la langue française sont diplomés en biologie,en oceanographie ou en archeologie et ne maitrisent en rien cette langue car produit de l’ecole fondamentale(mais ils apprennent à nos enfants à parler français).Si l’un de vos enfants decide de faire des etudes à la FAC dans une branche ou les cours sont donnés en français,il ne comprendra absolument rien….Ou alors il ira lui même enseigner une langue de manière encore plus mediocre qu’il ne l’a reçu.

    Ou va t on?.On s’enfonce et personne ne se pose de question?.Les enseignants qu’on forme ont un niveau mediocre,aucune pedagogie,aucune psychologie de l’enseignement.

    Mr le reformateur,c’est bien beau de se dire qu’il faut absolument que tous les enfants Algeriens accedent à l’ecole mais est ce que vous vous posez la question du NIVEAU !
    Je me pose la question si nos jeunes Algeriens n’auraient pas un meilleur niveau s’ils ne frequentaient pas du tout l’ecole Algerienne,ils garderaient au moins leur LIBERTE DE PENSER!

    Le « reformateur » s’est felicité de l’enseignement qu’il a eu car il dit que lui même est le produit de l’ecole Algerienne….Et bien on voit bien ce que ça donne comme resultat !

    Dites à vos superieurs cher Mr qu’on comprend que leurs enfants soient partis etudier ailleur qu’en Algerie car les notres sont sinistrés ici par leur faute.

    Pas de republique,pas de democratie et pas de liberté sans une ECOLE et un système educatif digne de ce nom.

  8. feuille de route dites vous pour redonner a cette ALGERIE sa
    dignité des institutions crédibles , une symbiose ETAT/NATION

    D’abord faire un diagnostic d’une pathologie qui a gangréné le
    pays depuis avant même l’indépendance l’indigence , le misérabilisme ,la duplicité , le faux nationalisme mais surtout l’appat du pouvoir et son corollaire l’appat du gain sans effort

    On a tout manipulé , plus nationaliste que moi tu meurres , plus
    socialiste que moi tu meurres , plus musulman que moi tu meurres

    Ce qui a autorisé des apprentis sorciers à s’accaparer des pouvoirs suuccéssifs pour tout pervertir à la recherche de l’homme algérien nouveau

    Je l’ai vu l’homme nouveau algérien hier a l’endroit même
    ou j’étais étudiant en médecine prés de l’hôpital Maillot
    révant d’un pays moderne , d’une médecine moderne cultivant
    les deux langues sans jamais renier ni mes racines , ni ma
    religion encore moins l’amour que je portais à mon pays

    Je l’ai vu l’homme nouveau algérien de mon âge sur la même
    ruelle habillé en Quamis et vendant des quamis et des CD de propagandes d’une culture qui n’a rien d’algérien !!

    Je n’avais pour lui que de la peine en me disant voila ce qu’ils ont fait de mon fils en l’empêchant de bénéficier des rêves que j’ai tissé pour lui..

    Jai regarder autour de nous ( moi et lui ) il n’était pas le seul et j’étais minoritaire

    Pourquoi cette histoire pour simplement écarter pour le moment
    une thérapeutique à l’occidentale sous tendue par la démocratie

    Le peuple est malade et ce n’est pas sur lui que l’on doit compter pour sauver le pays

    Je suis professeur en médecine et je n’ai pas ,du moins pendant
    le risque pathologique encouru à écouter l’avis de mon patient
    quand le diagnostic est fait , que le traitement est retenu face
    à l’urgence avérée.

    Le drame a commencé vers la fin des années 60 si on retient l’indulgence accordée a BOUMEDIENNE qui devait mettre sur pied
    les intitutions de la République qui devaient survivre au temps
    et aux hommes , notre indulgence couvraient même ses exactions a manipuler les antagonismes de notre société entre modernité ,islamise , socialisme , a vec un machiavilisme
    et si c’était le prix à payer pour une stabilité pour jeter les
    bases d’un développement alors douloureusement pourquoi pas

    Son discours de Constantine , l’année de sa disparition lui fait
    recnnaître qu’il s’est tropmer de direction et qu’il devait en
    assurer les corrections : accordons lui le bénéfice du doute

    Mis même si nous lui reconnaissons par l’amour qu’il porte à son
    pays son intégrité et sa stature de Chef d’état , je ne pourrais
    jamais lui pardonner d’avoir autoriser a planter ce coup de
    poignard dans le dos de l’Algérie que le week end qui a fait le
    lit de l’intégrisme

    CHADLI est venu au pouvoir moins armé que lui comme manipulateur,mais qui a voulu l’imiter

    il a manipuler le berbérisme il a obtenu le printemps berbère
    il a manipuler le Pagsisme et le monde ouvrier et c’est ROUIBA
    el hadjar discours du 19/09/88 et c’est le 5 Octobre et le Sang!
    il a manipulé l’islamisme et c’est la désobeissance civile

    CHADLI est un bon père de famille sans plus , un piètre chef
    d’état car la solution était entre ses mains mais il a préféré
    pactiser avec le diable

    Depuis la disparition de CHADLI le pays est entre les mains de la DRS un mal nécessaire sauf le court passage de BOUDIAF
    mais ça c’est une autre histoire

    La solution aurait été d’instaurer non pas un HCE mais un Sénat
    digne de ce nom pour permettrede de proteger le pays des turpitudes de définir les règles du jeu de la 2° République
    et non un sénat qui a fait dire à son président que 50% de ses
    membres devraient relever de la justice ; est ce que cela a changer permettez moi d’en douter

    L’Algérie avion sans pilote tanguait et le mal nécessaire a tracer le tapis à BOUTEFLIKA
    ce dernier aux qualités certaines dans la joute politique
    et l’art de la diplomatie d’une formation de plus de 15 ans
    n’arrive pas à se réformer d’une culture politique de la période
    de CARLOS

    je m’exuse Algérienne mais c’est pour vous dire que la feuille de route est difficile et j’ai rêvé un certain temps que ce
    Président aller remettre la République sur ses pieds mais à la lumière de son staff ou se mêle la même culture qui a engendré les mêmes crises staff à la Nationalité in certaine , au nationalisme douteux , aux compromissions affirmées à l’incompétance criarde , à la corruption mal dissimulée
    ce rêve est déja cauchemer car deux choses peuvent sauver le pays à long terme la réforme réelle d’une école républicaine et non celles de réformettes à la mesure d’une longévité ministérielle et à cours et à moyen terme d’un dictateur éclairé mais que je ne vois pas encore venir

  9. Moutarem (28 septembre, 2007 a 15:10)en a gros sur le coeur. Et son réquisitoire est sans appel.

    Prof de medecine il nous livre, es qualite, « un diagnostic d’une pathologie qui a gangrené le pays ». Mais comment explique t il qu’il ait cru , a priori, que Bouteflika, Chadly etc et leurs staffs pouvaient et allaient faire plus que des « réformettes » ?

    C ‘est ce qui s’est toujours passe depuis 1962 car nous avons a chaque fois souhaite donner une chance au Pouvoir. Nous l’avons accompagne, nous avons accepte, nous avons vote (ou non), nous nous sommes soumis aux caprices des uns et des autres, nous avons accepte tous les modèles de société .

    Nous avons ete naifs, me disait un ami ( que Dieu ait son ame).Je lui avais alors repondu que nous nous avions ete de bonne foi, ce qui est different.

    Cela a donne des ailes aux intrigants de toutes sortes qui , portes par un ego demesuré se sont pris pour des dieux pour arriver a croire qu’ils etaient Dieu et pour beaucoup en tout cas des prophètes .(le blaspheme est ailleurs, n’est ce pas?)

    Des prophètes qui ont su entretenir nos espoirs, mais qui etaient et sont aujourd’hui encore prisonniers de leur propre peur.

    Personnellement, Professeur, je n’accorderai aucune indulgence a personne. Pas même a BOUMEDIENNE qui dites vous, « devait mettre sur pied les intitutions de la République ». Ah bon !

    Des institutions bridées par une suite de coups d’etat, seule manière d’accéder a ce Pouvoir qui fascine et qui a séduit aussi Mohamed Boudiaf.

    elMenfi

  10. Lettre pour mon Père

    A Moutarem,à toi PAPA,

    Tu a su inculquer en moi cette amour et cet espoir que tu as toujours eu pour une Algerie moderne et debarrassée de toutes ces crises de toutes sorte.
    Une republique Algerienne democratique,une societé civile consciente,un pays respecté sur la scene internationale,une liberté d’expression sans risquer de se faire flinguer,une ecole qui produit la crème des scientifiques,un week end universel pour prendre le train en marche.

    Tu m’as enseigné la droiture,l’integrité,l’honneteté.
    Oui,je me souviens de tes espoirs,tu disais debut 80 que l’Algerie va s’en sortir,qu’il est normal qu’il y ait quelques bavures car nous n’etions independants que depuis si peu.
    Tu comptais sur l’enseignement que les futurs Algeriens allaient avoir,et puis y a eu l’ecole fondamentale ideologique et puis le FIS,le GIA…

    Je t’en voulais parfois,je te disais que c’etait pourtant les personnes de ta generation qui aurait dû nous construire une Algerie meilleure,tu dis que seul tu n y pouvais rien,que tu les avais tous contre toi car tu ne faisais pas parti du système,un système qui t’as mis à la retraite à 50 ans.

    Je te jalouse parfois,tu as eu la chance d’avoir beneficié de vraies etudes au lendemain de l’independance et moi papa?

    Mes etudes de medecine n’ont rien à voir avec les tiennes car l’ecole fondamentale ne m’a pas appris grand chose.(Maman avait pourtant proposé un lycée international,tu as dit « non ! mes enfants iront à l’ecole avec le peuple,je ne veux pas les couper de la societé dans laquelle ils vivent).
    Malgré ça et grace à ton contact j’ai reussi à echaper à l’endoctrinement(dans un lycée ou il y avait des meeting du FIS) mais je me sens parfois minoritaire à mon tour au milieu de ma generation !

    Et maintenant tu dis que ce n’est pas la democratie qui pourrait sauver l’Algerie,si ce n’est pas le peuple qui decide pour lui, qui donc va continuer à decider?En appliquant la constitution il ne peut y avoir de parti basé sur la religion,donc?

    Tu avais des espoirs qui ont nourri les miens,parfois je me disais que si vous n’aviez pas pu,nous jeunesse Algerienne on reussira..mais je vois que les etudiants ne sont pas impregnés de la politique,n’ont pas peur pour l’avenir de ce pays,on a presque l’impression qu’ils s y plaisent parfois et d’autres se jetent en mer,parfois se suicident ou finissent par exercer un travaille qui n’a rien à voir avec leur formation.(trabendiste)Ou l’exil…
    Vivre et travailler en Algerie de nos jours en etant integre et conscient relève d’un effort surhumain.

    Et puis qui sait?peut etre que les choses vont changer?.Un beau jour quelqu’un se reveillera et decidera qu’il n’en sera plus ainsi,une prise de conscience collective pour une Algerie meilleure,et ne me dis pas que tu as l’impression de t’entendre parler à l’epoque,parceque si je n y crois pas je meurs.

    A force de souffrir nous jeunesse Algerienne on s’organisera pour faire en sorte que les choses changent,on reveillera le peuple pour le pousser vers un parti democrate,on distribura des tracts puisqu’on ne peut pas se rassembler…On donnera un nouveau souffle une Algerie pour une justice sociale,contre la corruption,pour une politique de transparence,pour une justice au dessus de tous,pour un islam respecté et non mis entre les mains des malfras,pour mon fils,pour toi papa,pour L’Algerie et les Algeriens…rêveuse? _Ou minoritaire veut il dire que ce pays n’est plus le notre?.J’en ai pas d’autre…

    Fière de t’avoir comme père.Je t’M

1 2 3

Laisser un commentaire

Alliance des Empereurs |
UN JOURNAL |
GlobalWarning |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Convention Collective
| Distribution de flyers dans...
| Palestine – la paix dites-v...