navigation

L’armée turque se dit déterminée à défendre la laicité 25 septembre, 2007

Posté par benchicou dans : Algérie : Islamisme et terrorisme , trackback

L’armée turque s’est opposée à ce que la laïcité figure dans les débats concernant la nouvelle constitution élaborée par le parti au pouvoir, issu de la mouvance islamiste.

Le Premier ministre turc Tayyip Erdogan (Reuters)

Le Premier ministre turc Tayyip Erdogan (Reuters)

 

L‘armée turque s’est opposée lundi 24 septembre, par la voix de l’un de ses plus hauts responsables, à ce que la laïcité, « pierre angulaire de la République », figure dans les débats concernant la nouvelle constitution élaborée par le parti issu de la mouvance islamiste au pouvoir.
Le général Ilker Basbug, commandant de l’armée de terre, a déclaré que « Les descriptions qui concernent le principe de la laïcité dans la Constitution ne doivent pas figurer parmi les sujets de discussions » sur la nouvelle loi fondamentale. Le militaire s’est exprimé dans un discours à l’académie militaire d’Ankara.

Principe de laïcité

Qualifiant la laïcité de « pierre angulaire de toutes les valeurs constituant la République » de Turquie, le numéro deux de l’armée a souligné que son institution était déterminée à faire respecter le principe de laïcité. Le responsable a ajouté que « la protection des valeurs fondamentales de la République (…) incombe à toute personne qui se perçoit comme un membre de la nation turque. Les forces armées font partie de ces défenseurs ».
Fort de sa victoire aux législatives en juillet, le Parti de la justice et du développement (AKP, issu de la mouvance islamiste) du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan a préparé un projet de nouvelle Constitution qui a suscité de vifs débats, notamment autour du port du voile islamique.

Question du foulard

Ce projet de nouvelle Constitution doit élargir les libertés individuelles. L’actuelle Constitution, inspirée par l’armée après un coup d’Etat en 1980, a été révisée plusieurs fois mais les experts estiment qu’il faut la remplacer par un texte plus libéral conforme aux exigences européennes.
Le projet de l’AKP, qui devrait abolir l’interdiction du port du voile islamique à l’Université, a suscité une polémique entre le gouvernement et les défenseurs de la laïcité, comme l’armée, la haute magistrature et les universitaires. Les laïcs considèrent le port du foulard comme un signe d’appartenance à l’islam politique.
Recep Tayyip Erdogan, dont l’épouse et les filles sont voilées, s’est prononcé en faveur de l’abolition de cette interdiction.

NOUVELOBS.COM

Commentaires»

  1. c’est malheureux le monde musulman est coincé par le voile, c’est ce foulard qui nous étoufera si on ne le dépasse pas.

  2. Si les peuples musulmans étaient conscients, ils seraient les premiers au monde à revendiquer la laïcité. Parce que, faites le compte: il n’y a pas un seul pays musulman où la religion est utilisée au bénéfice du peuple, mais seulement et toujours à des fins de maintien au pouvoir des gouvernants et donc au seul profit de ces derniers… et donc contre le peuple.

  3. chami, il ne faut pas abuser non plus …

  4. Quand la laicité (ou la démocratie) est défendue par des képis ce n’est jamais bon signe…

  5. le seul pays musulmans a avoir fait l’experience de la laicité n’a pas su capitaliser les gains obtenus en matiere d’avancée civilisationnelle et surtout en matiere de citoyenneté.MUSTAPHA KAMEL a l’origine,laic convaincu,a révé d’etablir sur les ruines de l’empire otomans finisant une republique a l’exemple de la republique française.il s’est appuyé pour cela sur les elites citadines nourries a l’epoques de visions archaiques et pour lesquelles les nouvelles directives si elles venaient a etre mis en place signeraient la perte de leur statut d’elites de l’ancien monde,omnipotentes et dominatrices.le reste des evenements a donné raison a cette interpretations des choses puisque l’ensemble du monde rural a été exclu de tous les plans de developement ce qui explique l’ecart dramatique sur le plan du developpement entre les villes et les campagnes en turquie aujourd’hui.les elites citadines ont donc continué a l’ombre de la nouvelle republique de monopoliser le pouvoir et on fait de l’armée le veroue garantissant leur privilege sous couvert de laicité menacée .l’islamisme aujopurd’hui doit son succes dans ce pays dans le fait qu’il constitue surtout pour les masses rurales un levier puissant pour acquerir une citoyenneté refusée depuis toujours,quit a accepter momentanement les aspects archaiques que charrie l’ideologie islamiste.en definitive ,la responsabilite revient a mustapha kamel qui a cru reformer les mentalités retrogrades d’une elite fermée au progrés et jalouse de ses privileges meme si ceux ci se faiait maintenir au prix du sang de leurs concitoyens ,et faire de cette elite son fer de lance pour l’acquisition de la modernité via une republique laic et fraternelle.la grande leçon de cette petite histoire,c’est que la republique est une et indivisible dans ses valeures et qu’il s’agit d’une espece de kit poilitique qui au moindre petit changement pervertit definitivement le message humaniste que porte celle-ci.la solution pour la turquie? tabler sur le developpement humain en ne marginalisant personne :l’egalité des chances est la reponse republicaine à ce probleme.

Laisser un commentaire

Alliance des Empereurs |
UN JOURNAL |
GlobalWarning |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Convention Collective
| Distribution de flyers dans...
| Palestine – la paix dites-v...