navigation

Le G-8 se réunit avec les pays africains : avec Bouteflika mais sans George W. Bush, malade 8 juin, 2007

Posté par benchicou dans : Monde , ajouter un commentaire

 Les dirigeants du G-8 ont repris vendredi matin leurs travaux en présence des représentants des pays africains, puis de ceux des pays émergents, mais en l’absence de George W. Bush, victime de maux de ventre. 

Le président américain « est légèrement indisposé ce matin et reprendra la séance de travail dès qu’il le pourra », a expliqué vendredi matin le président français Nicolas Sarkozy à l’issue d’un entretien d’environ une heure avec son homologue américain en marge du G-8 à Heiligendamm. 

Le président Bush est victime de maux de ventre et reste donc dans sa chambre, selon un de ses conseillers, Dan Bartlett. « Ce n’est pas grave », a-t-il assuré. 

Le G-8 a approuvé vendredi matin un programme de 60 milliards de dollars (44,45 milliards d’euros) pour combattre le SIDA et d’autres maladies en Afrique, selon la ministre allemande au Développement. Les leaders du G-8 se sont entretenus vendredi avec les présidents de l’Egypte, de l’Algérie, du Sénégal, du Ghana et du Nigeria. Ils devaient ensuite recevoir ceux de la Chine, de l’Inde, du Mexique, du Brésil, et de l’Afrique du Sud. 

En coulisse, le G-8 devait aussi évoquer l’avenir du Kosovo, pour tenter de lever le veto de la Russie, hostile au plan de l’émissaire de l’ONU Martti Ahtisaari qui recommande une indépendance de la province sous supervision internationale. 

Nicolas Sarkozy a proposé jeudi que « le président Poutine reconnaisse la perspective inéluctable de l’indépendance du Kosovo » et, parallèlement, « qu’on pousse Belgrade et Pristina à dialoguer ensemble » pendant six mois. En l’absence d’accord au bout de six mois, le plan de l’ONU s’appliquerait. 

L’aide à l’Afrique, l’autre sujet de friction au sommet du G8

Posté par benchicou dans : Monde , ajouter un commentaire

afrique.jpg 

 

L’aide à l’Afrique, autre grande priorité du G8 de Heiligendamm, devait être un sujet plus consensuelle climat, mais là aussi les huit semblent être à la peine, certains d’entre eux étant soupçonnés de traîner les pieds 

 

De nombreuses organisations non gouvernementales (ONG) tiraient jeudi la sonnette d’alarme. « C’est   étonnamment immoral que des pays riches fassent des promesses, déjà modestes, et ne les tiennent pas », s’insurge le Sud-africain Kumi Naidoo, à la tête du GCAP (Global Call to Action against Poverty) qui mène campagne contre la pauvreté dans le monde.

lire la suite…

Les dirigeants du G8 ont convenu de résoudre des problèmes par l’intensification du dialogue avec les pays en développement.

Posté par benchicou dans : Monde , 1 commentaire

Selon le Processus de Heiligendamm proposé par la chancelière allemande Angela Merkel, les pays du G8 sont prêts pour un meilleur processus d’intégration avec certaines économies qui se développent le plus rapidement dans le monde, dont
la Chine et l’Inde. 

Les pays du G8 ont décidé d’établir, dans deux ans, un meilleur mécanisme de dialogue avec les pays en développement sur des problèmes tels que la liberté de l’investissement, le droit à la propriété intellectuelle, les matières premières et l’aide au développement. 

Cependant, cela ne ignifie pas que les pays en développement feraient partie immédiatement du club du G8, selon une dépêche de l’Agence de presse allemande DPA. 

Les dirigeants du G8 se réunissent depuis mercredi à Heiligendamm pour trois jours de travaux. Cette fois, ils ont invité les présidents chinois, brésilien, mexicain et sud-africain, ainsi que le Premier ministre indien pour tenir vendredi un dialogue élargi avec les pays en développement. 

Le G8 regroupe l’Allemagne, le Canada, les Etats-Unis,
la France,
la Grande-Bretagne, l’Italie, le Japon et
la Russie.
 

Les cinq pays émergents se préparent au G8

Posté par benchicou dans : Monde , 1 commentaire

g8emergents.jpg LES cinq pays émergents (Brésil, Chine, Inde, Mexique et Afrique du Sud) se réunissent aujourd’hui à Berlin avant de participer le lendemain au sommet du G8 à Heiligendamm (nord-est de l’Allemagne), a-t-on appris mercredi 6 juin auprès de la délégation indienne.
Le président mexicain Felipe Calderon a invité les quatre autres dirigeants pour «discuter de nos positions sur les questions mondiales qui sont particulièrement significatives pour le monde en voie de développement», selon un communiqué du Premier ministre indien Manmohan Singh. La réunion aura lieu dans un grand hôtel de la capitale allemande, et une conférence de presse est prévue à 21h (19h GMT), a précisé l’ambassade du Mexique à Berlin.
Dans son communiqué, Singh indique qu’il aura au G8 «l’occasion de présenter le point de vue de l’Inde sur les questions mondiales (…) incluant la protection du climat, l’efficacité énergétique et la conclusion des négociations du cycle de Doha» de l’Organisation mondiale du commerce. «Notre point de vue, et celui de nombreux pays en voie de développement sur ces thèmes, est qu’en les examinant, il faut faire très attention à ne pas ébranler ou limiter la croissance et les projets de développement», rappelle le dirigeant indien. Concernant le changement climatique, Singh souligne «la nécessité de ne pas perdre de vue le principe accepté universellement de responsabilité commune mais différenciée et des capacités respectives des pays développés et de ceux en développement».
Sans être admis dans le club des pays les plus industrialisés, ce que Berlin refuse, les principaux pays émergents, le Brésil, le Mexique,
la Chine, l’Inde et l’Afrique du Sud, ont été invités par la chancelière allemande Angela Merkel au sommet du G8 dans le cadre d’un dialogue élargi, baptisé par l’Allemagne «processus d’Heiligendamm».

Synthèse L’Economiste

Le G8 veut renforcer ses liens avec les puissances émergentes

Posté par benchicou dans : Monde , 1 commentaire

  


g8bis.jpg
 

agrandir la photo 

 Les dirigeants des pays industriels du G8 ont déclaré jeudi souhaiter un renforcement de la coopération politique avec la Chine et les autres puissances économiques émergentes. 

Cette déclaration vaut reconnaissance du fait que le G7, petit groupe de pays industriels « historiques » créé au milieu des années 1970, ne peut plus désormais orchestrer seul une politique économique globale sans impliquer les nouveaux poids lourds que sont la Chine, l’Inde ou le Brésil.

lire la suite…

Sommet du G8 : un menu chargé sur fond de manifs

Posté par benchicou dans : Monde , ajouter un commentaire

 g8troubles.jpg  Les  dirigeants du groupe de huit pays les plus industrialisés du monde (G8) et le président de la Commission européenne travaillent  depuis mercredi matin à Heiligendamm, une station balnéaire  allemande sur la mer Baltique, au sommet de trois  jours qui ouvert dans la soirée.   

lire la suite…

123

Alliance des Empereurs |
UN JOURNAL |
GlobalWarning |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Convention Collective
| Distribution de flyers dans...
| Palestine – la paix dites-v...